in ,

48 Heures après le massacre de Conflans, “les tuttos”en Français pour supprimer les “infidèles” circulent sur Twitter

“Il ne passeront pas”: c’était les mots du chef de l’État Emmanuel Macron.

Pourtant, 4 jours après le massacre de Samuel Paty et au moment où nos dirigeants politiques se recueillent à la Sorbonne, la propagande du terrorisme islamiste continue de prospérer sur Twitter :

(des questions à se poser lorsque l’on connaît les capacités de censure des algorithmes , notamment lors du mouvement des gilets jaunes…)

Capture d’écran Twitter de la vidéo restée plusieurs heures en ligne.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Soignants : le gouvernement sort le chéquier pour les “aider” à affronter la seconde vague.

Pour 79 % des français, l’islamisme est un problème en France.