in ,

De minuscules « robots vivants » capables de s’auto-répliquer seront utilisés pour les vaccins

Des petits robots se promènent bien à l’intérieur de votre corps, ils entrent grâce aux vaccins. Cet article est clair, non ?

De minuscules machines biologiques développées par des scientifiques à partir de cellules de grenouilles – communément appelées Xenobots – peuvent désormais s’auto-répliquer, selon un nouveau rapport scientifique.

Les Xenobots ont été rendus publics dans un rapport l’année dernière, qui suggérait que la technologie d’autoréparation pourrait être utilisée pour remplacer des matériaux dégradables tels que le béton, l’acier et le plastique. Puis, en mars, il a été révélé que les organismes avaient été améliorés pour pouvoir se souvenir de leur environnement et s’assembler en un seul essaim.

Aujourd’hui, un article publié lundi dans la revue PNAS suggère que les Xenobots sont capables de s’auto-répliquer.

Joshua Bongard, l’un des coauteurs du nouveau rapport, affirme qu’avec la bonne conception, les organismes « s’auto-répliquent spontanément » et propose que cette technologie soit utilisée pour lutter contre les futures pandémies et accélérer la production de vaccins.

 

Sam Kriegman, l’un des principaux auteurs de l’étude, a décrit le processus comme une forme entièrement nouvelle d’auto-réplication, notant qu’ »aucun animal ou plante connu de la science ne se réplique de cette manière ». Les Xenobots ont été conditionnés pour procréer par un superordinateur qui a trouvé la forme idéale des « parents » après des mois de travail, a déclaré le chercheur. Même si la conception, qui présente une certaine similitude avec Pac-Man, semblait contre-intuitive et trop « simpliste », elle s’est avérée extrêmement prolifique.

 

Written by Wikistrike

Laisser un commentaire

Grèce : vaccination obligatoire pour les plus de 60 ans sous peine d’amendes mensuelles de 100 euros

Urgent – Congrès LR: nombreux beugs sur la plateforme devote à distance !