in

Congrès de l’AIMSIB 2021 seconde partie, que dire encore autour de la Covid?

L’AIMSIB remercie très sincèrement nos invités de l’après-midi pour la qualité irréprochable de leurs prestations. Le Dr Louis Fouché est Médecin Anesthésiste-Réanimateur en « disponibilité », pour une durée que nous souhaitons brève, « détaché » de l’Hôpital de la Conception à Marseille, et fondateur de l’association Réinfo-covid. Retour sur leur mode de fonctionnement très original, qui a réussi a essaimer dans de nombreux pays à travers le monde et qui pourrait révolutionner à l’avenir la manière de délivrer les soins. Il s’en suit la prise de parole de Jean-Dominique Michel, Anthropologue Suisse spécialisé en questions de santé, sa contribution acérée demeure d’autant plus précieuse qu’il sait toujours s’évader des carcans liés aux simples notions de Droit et de Médecine. Son analyse froidement clinique concerne la crise de valeurs que nous traversons tous sans que nous ne la comprenions toujours. Un débat réunira enfin tous les protagonistes de la matinée comme de l’après-midi et vous aurez la surprise de découvrir qui se cache sous le pseudonyme d’Emma Kahn… Il s’agissait en fait d’une grande voix du CSI. Ne loupez pas la table ronde finale afin de pouvoir continuer à fondamentalement pouvoir espérer pour l’avenir. C’est quoi un Buurtzorg, qu’est-ce qui pourrait nous attendre demain? Bon visionnage…

 

 

 

 

 

 

L’ensemble du congrès AIMSIB de 2021 se retrouve ici: 

https://crowdbunker.com/v/9jLDyxOf

 

 

Cette image est tirée de la présentation que Jean-Dominique Michel a offert à l’Aimsib, il s’agit de la dernière illustration de son exposé. Souhaitons que notre humanité et notre vraie vie ne soient pas trop en avant quand même, qu’un jour on puisse espérer les rattraper…

Written by AIMSIB

L’association AIMSIB est un collectif de bonnes volontés issues de la société civile, des patients déçus, blessés ou en colère et des professionnels de la santé du monde entier. Nos objectifs sont de fournir une information critique, indépendante, scientifique et exempte de conflits d’intérêt sur les médicaments, traitements et dispositifs médicaux ; informer les professionnels de santé et les citoyens vis-à-vis de la publicité et du bruit médiatique sur les thérapeutiques en général ; mettre en relation professionnels de santé et usagers en accord avec ces objectifs ; et mobiliser toutes les ressources y compris juridiques, pour que les agences nationales et internationales des médicaments, des produits de santé et de l’alimentation soient à l’abri de la pression des lobbies et des conflits d’intérêt.

Laisser un commentaire

Pharmacovigilance des vaccins anti-Covid

I-Média n° 370 : Macron / covid : vous reprendrez bien une dose…