in ,

Le recordman français d’apnée, diagnostiqué avec myocardite et péricardite après sa vaccination Pfizer

“Dix jours après mon deuxième vaccin, j’ai consulté un cardiologue qui m’a dit que c’était un effet secondaire courant du vaccin Pfizer, qu’il ne fallait pas s’inquiéter et qu’il fallait se reposer. Quarante jours après le deuxième vaccin, je n’avais pas progressé et j’ai donc consulté un autre cardiologue qui m’a diagnostiqué une myocardite, une péricardite et une régurgitation mitrale triviale!” a annoncé Florian Dagoury

Le recordman du monde en apnée statique, Florian Dagoury, 34 ans, a partagé son témoignage sur Instagram suite à sa deuxième injection Pfizer. « Je veux juste partager mon expérience problématique après ma vaccination et peut-être avoir quelques témoignages et histoires similaires… » Son témoignage s’accompagne d’une vidéo filmant les dommages au cœur sur l’échographe cardiovasculaire à l’hôpital Samitivej Thonburi de Bangkok en Thaïlande.


Le Français, basé en Thaïlande, a connu une diminution significative de sa capacité à retenir sa respiration et s’est rendu chez un cardiologue qui lui a dit qu’il s’agissait d’un effet secondaire courant du vaccin Pfizer. Un autre cardiologue lui diagnostiquera une myocardite, une péricardite et une régurgitation mitrale triviale (Insuffisance mitrale) . Voici son témoignage :

« Après ma deuxième dose, j’ai remarqué que mon rythme cardiaque était beaucoup plus élevé que la normale et que ma capacité à retenir mon souffle avait considérablement diminué. Pendant le sommeil, je suis à 65-70bpm — battement par minute (BPM) —  au lieu de 37-45bpm. Pendant la journée, je suis toujours au-dessus de 100bpm au lieu de 65bpm, même lorsque je m’assois et me détends. Une fois, j’ai même atteint 177bpm alors que je dînais avec des amis ! Dix jours après mon deuxième vaccin, j’ai consulté un cardiologue qui m’a dit que c’était un effet secondaire courant du vaccin Pfizer, qu’il ne fallait pas s’inquiéter et qu’il fallait se reposer. Quarante jours après le deuxième vaccin, je n’avais pas progressé et j’ai donc consulté un autre cardiologue qui m’a diagnostiqué une myocardite, une péricardite et une régurgitation mitrale triviale ! Il s’agit essentiellement d’une inflammation des muscles cardiaques causée par le système immunitaire et de petites fuites de sang provenant des valves qui ne se ferment plus correctement. J’ai maintenant du mal à atteindre 8 mn d’apnée, 150 m de plongée et j’ai même une forte envie de respirer en faisant des plongées de 40 m. Une diminution de 30 % de mes performances de plongée en gros. »

Florian Dagoury recommande aux plongeurs d’apnée du monde entier d’éviter les vaccins ARNn et de choisir les vaccins « fait à l’ancienne comme Sputnik [NDLR : non recommu par l’AEM et l’OMS], Sinovac, Sinopharm ».

Le Média en 4-4-2 

Written by Marcel

Un média par le peuple et pour le peuple.

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Les arrestations des responsables de la fausse accusation de collusion de Trump avec la Russie ont démarré

Le gouvernement britannique tente de dissimuler le fait que les vaccins Covid-19 ont augmenté la mortalité toutes causes confondues de 15% et que les vaccinés pourraient développer un syndrome d’immunodéficience acquis