Actualités Insolite NATIONAL

Robin des Bois existe et il bosse au pôle emploi !

Yann Gaudin, un conseiller de 43 ans qui travaille dans une agence pôle emploi de Rennes depuis 2006, a décidé de combattre l’injustice en attribuant des allocations auxquelles des personnes ont droit. Ce quadragénaire qui s’attirent les foudres de sa direction ne recule pas, au contraire il les dénonce publiquement dans un blog hébergé sur Médiapart.

115.000 euros récupérés par des allocataires depuis 2014.

« Intolérant à l’injustice », comme il l’explique au Parisien, Yann Gaudin informe (depuis 2014 ),les allocataires concernés par les dysfonctionnements du pôle emploi, c’est à dire leur droit de pouvoir récupérer les sommes d’argent qui leurs sont dues . En six ans, il a ainsi permis à des allocataires de récupérer au total 115.000 euros selon ses calculs.

« J’obéis d’abord à la loi, et la loi est au-dessus de la hiérarchie. Donc si la hiérarchie fait des choses qui ne correspondent pas à la loi, il y a un choix à faire. Et ce choix, il est clair, c’est celui de la loi », explique Yann Gaudin à France 3.

Le conseiller pôle emploi se définit comme un lanceur d’alerte et plusieurs médias ont déjà relayé ses actions tels que  France Bleu ArmoriqueLe Parisien et France 3.

Convoqué plusieurs fois et mis à pied cinq jours en mai 2019.

En 2014, Yann Gaubin a envoyé un mail à 8.000 intermittents du spectacle de Bretagne pour les prévenir qu’ils pouvaient bénéficier de l’allocation de solidarité spécifique d’un montant 324 euros. Selon lui, cette information ne leur avait pas été transmise par Pôle emploi. En 2017, il a aussi contacté des artistes pour leurs expliquer qu’ils pouvaient cumuler la vente de leurs produits issus de leur activité à leurs allocations-chômage. Grâce à cette information, plusieurs personnes ont alors pu récupérer des sommes allant jusqu’à 20.000 euros. Sur son blog, Yann Gaudin explique dans un article comment faire pour déposer un recours contre une décision de Pôle emploi.

Mais ces actions solidaires ne plaisent pas du tout à sa direction. Depuis 2014, il a été convoqué plusieurs fois et même mis à pied cinq jours en mai 2019. Aussi il se plaint de 25 cas d’harcèlement moral et prévient qu’il saisira les prud’hommes si cela continu.

Pôle emploi dément les pressions exercées sur son conseiller justicier…

Interrogé concernant cette affaire, pôle emploi réfute ces accusations:

 » Jamais Pôle emploi n’a organisé de système visant à priver les demandeurs d’emploi de leurs droits financiers. Au contraire, les conseillers de Pôle emploi aident au quotidien les demandeurs d’emploi dans leurs démarches », a fait savoir Pôle emploi par communiqué à France 3.

« C’est le rôle normal d’un conseiller d’indiquer à des demandeurs d’emploi les démarches nécessaires à effectuer afin de bénéficier pleinement de leurs droits. Il s’agit là de faire simplement son métier de conseiller au service des usagers de Pôle Emploi », se justifie l’établissement public dans ce communiqué.

En attendant, Yann GAUDIN profite de sa liberté et de son droit pour rétablir « justice ». Vous pouvez accéder à son blog en cliquant sur le lien ci-dessous :

Blog de Yann Gaudin conseiller pôle emploi et lanceur d’alerte.

« Un lanceur d’alerte c’est comme un laboratoire d’analyses : il n’est responsable ni de la maladie, ni du diagnostic, ni du traitement. »

Yann GAUDIN, dans la biographie de son blog sur Médiapart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *