Nouveau modèle économique en court de téléchargement…

Nouveau modèle économique en court de téléchargement…

Voilà seulement 6 mois que le coronard de virus a fait son entrée dans la scène internationale. Les effets sont immédiats, détruisant ainsi un siècle de modèle économique.

Le système économique que nous connaissons jusque là, est littéralement en train de s’effondrer. Aux USA, le chômage explose et énormément d’Entreprises qui pourtant depuis des décennies avaient opinion sur rue, vont être balayées d’un revers de main. Les loups des marchés financiers sont errants, pendant que les moutons se jettent dans la gueule boursière précipitant bientôt les faillites personnelles. Même Warren Buffett, qui est l’un des plus grand et intelligent investisseur que porte la planète, à déjà perdu 50 Milliards de Dollars en quelques semaines. Du jamais vu pour l’homme de 89 ans qui en a connu (lui) des crises…

Outre atlantique, les Pays du Sud (dont la France), qui souffrent beaucoup du coronavirus, empruntent à tours de bras, sans savoir où ils vont et quand cela s’arrêtera. Le secteur du tourisme est en chute libre, sans que les gouvernements ne puissent lui tendre la main, si ce n’est de nationaliser l’Aérien.

Ceci dit, il y a toujours du positif dans une catastrophe. La demande de pétrole, habituellement massive s’est brutalement arrêtée. Le ciel est libre de tout avion, l’épargnant des traînées de kérosène consumées. Les animaux profitent de l’absence d’activités humaines pour parader dans les lieux inhabituels, les eaux redeviennent claires et limpides… Comme si ce virus voulait envoyer un message aux hommes !

En tout cas, ce qui est clair. c’est que nous ne reviendrons plus dans la vie d’avant. Au moins, d’un point de vue économique. C’est-à-dire que nous assistons en direct purement et simplement, à la fin d’un cycle et à la transition vers le modèle économique de demain. Pour le comprendre, il suffit de regarder les secteurs qui progressent en capitaux dans cette crise. On y trouve bien sûr les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon…), les technologies numériques, les énergies « vertes » et les groupes pharmaceutique essentiellement.

En France, l’on sent déjà que la machine doit être remise en route le plus tôt possible. Le retour plutôt précipité des enfants à l’école demandé par le gouvernement en est la parfaite démonstration. Les patrons du MEDEF, ces pantins de l’oligarchie pour la plupart, ont fait pression sur le Ministre de l’Economie pour rouvrir les garderies afin que les parents reviennent dans les entreprises pour produire. L’avidité les rend parfois tellement cons, qu’ils n’ont pas encore compris que si seconde vague il y a, ils sont morts. (Ça c’est un avis qui n’engage que moi et ceux qui le croient).

D’ailleurs, vous pouvez déjà compter sur ces derniers pour licencier. On en entend déjà parler sur les médias maintstreams. Pour que les désinformateurs en parlent, c’est que ça va arriver fort. Et même très fort.  Ils nous y préparent les amis, sous instructions du pouvoir certainement. J’en veux pour preuve,  le patron de la SNCF vient d’annoncer des suppressions de postes.

Dans le secteur bancaire, Frédéric Oudéa, le patron de la Société Générale a déclaré dans les échos « vivre la pire crise qu’il n’ait jamais connu. » Pourtant, il en a vécu des tempêtes lui aussi (l’affaire Kerviel, la crise financière et celle des dettes souveraines en 2011). Pour y remédier, il entend adapter le groupe à la situation. Autrement dit « dégraisser ». Les clients ont vécu trois mois sans agence et le télétravail a fait le job. Logiquement, nous devrions voir quelques agences disparaître ces prochains mois (désolé pour mes amis du secteur bancaire).

A mon avis, il va y avoir beaucoup de casse dans l’ancien monde. C’est un bouleversement majeur qui est en train de se produire et qui touche tout les secteurs même les indépendants. D’ailleurs, 30% des avocats, privés aujourd’hui de rémunération, pensent changer de métier.

Je conseille donc de choisir le « on line » si vous souhaitez vous convertir ou de vous y adapter si vous êtes artisans ou commerçants. Parce que sans cette adaptation beaucoup mourront malheureusement. A ce sujet, nous travaillons actuellement, sur un magazine numérique que nous mettrons à disposition de la communauté pour survivre dans cette crise qui s’annonce dévastatrice.

Allez c’est Dimanche faut que j’aille bricoler un truc…. Je vous souhaite une belle journée de confiné. N’oubliez pas de laisser un commentaire. Je vous dis à bientôt les amis !

Partagez l'info...

Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *