in

Kyle Rittenhouse acquitté, les médias de grand chemin américains en porte-à-faux

Il y a deux ans, l’afro-américain Jacob Blake était neutralisé par la police à Kenosha, dans l’État du Wisconsin, après avoir eu un comportement menaçant envers les officiers. Des émeutes avaient alors enflammé la ville et de nombreux activistes de Black Lives Matter s’étaient livrés à des pillages.
C’est dans ce con­texte que Kyle Rit­ten­house, jeune améri­cain de 17 ans proche des milieux con­ser­va­teurs, était sor­ti dans la rue pour aider et pro­téger, selon ses dires, les com­merçants vic­times d’agression par les émeu­tiers. Armé d’un fusil d’assaut AR-15, Kyle était présent sur un site de pil­lage lorsque plusieurs antifa, proches de BLM, com­men­cent à s’en pren­dre à lui vio­lem­ment. Face à la tour­nure que pren­nent les évène­ments, Kyle fait usage de son arme, tue deux de ses agresseurs et blesse très sérieuse­ment le troisième. Ven­dre­di 19 novem­bre 2021, après des mois d’ultra-médiatisation et lors d’un procès suivi par des mil­lions d’américain, Kyle Rit­ten­house est finale­ment acquit­té par la jus­tice après avoir plaidé la légitime défense.
Fatale­ment, cette déci­sion risque d’hérisser les poils d’une bonne par­tie de la presse nord-améri­caine qui n’a cessé, depuis le déroulé des évène­ments, de faire pass­er le jeune Kyle pour un excité de la gâchette issu des mou­ve­ments supré­macistes blancs. Cette vaste cam­pagne de pro­pa­gande risque, s’il le décide, de coûter des dizaines de mil­lions de dol­lars aux organes de presse qui ont dif­famé Kyle et fan­tas­mé sur son parcours.
Les agresseurs « oubliés »
De grands noms médi­a­tiques d’Outre-Atlantique comme le Wash­ing­ton post, CNN, le NY-Times ou encore NBC se sont empressés de livr­er une ver­sion des faits quelque peu biaisée sur les évène­ments de Kenosha. Les grands titres n’ont pas hésité à avancer l’idée que Kyle Rit­ten­house était un mem­bre des « Proud Boys », cette mil­ice con­ser­va­trice qui sou­tient Don­ald trump, ou encore qu’il était sci­em­ment venu d’un autre État pour tir­er sur des mem­bres de Black Lives Mat­ter. Se livrant égale­ment au men­songe par omis­sion, la plu­part des jour­nal­istes ont sci­em­ment omis de par­ler des agresseurs antifas. Rap­pelons que sur les trois assail­lants, qui ont eux-mêmes provo­qué cette escalade de vio­lence, l’un était un vio­leur d’enfants notoire qui sor­tait de 14 années de réclu­sion, un deux­ième con­damné à plusieurs repris­es pour vio­lences con­ju­gales, et le dernier con­nu pour des faits de cambriolage.
Les vidéos qui accusent
Très loin d’évoquer le principe de légitime défense, pour­tant cen­tral aux États-Unis, la plus grande par­tie de la presse améri­caine a préféré dif­famer un jeune homme de 17 ans sem­blant avoir choisi de tuer plutôt que de mourir. C’est en tout cas ce que retien­dront les 12 jurés du Palais de Jus­tice de Kenosha après plusieurs jours de délibéra­tion en retenant le car­ac­tère de « légitime défense. » Les nom­breuses vidéos qui tournèrent sur les réseaux soci­aux après les évène­ments ont facil­ité le tra­vail de la jus­tice, notam­ment l’une d’entre-elles ou l’on voit expressé­ment l’un des agresseurs sor­tir un pis­to­let de sa poche. Acquit­té et libéré, Kyle Rit­ten­house n’a pu con­tenir son émo­tion et s’est effon­dré au sol en plein procès, avant de sauter dans les bras de son avocat.
Glenn Green­wald, jour­nal­iste améri­cain passé du camp libéral lib­er­taire au camp con­ser­va­teur, a bril­lam­ment résumé l’affaire Rit­ten­house sur Sub­stack.

Written by Observatoire du Journalisme

Qui sommes-nous ? Un groupe de citoyens intéressés par le monde de l’information, son évolution, son influence, aussi ses dérives.
Le quatrième pouvoir est devenu le premier pouvoir. Celui qui fait et défait les réputations. Celui qui modèle l’opinion. Assailli par des milliers de messages, le lecteur, l’auditeur, le spectateur est souvent dans un état de sidération. Nous souhaitons l’aider à prendre du recul, à mieux comprendre d’où vient l’information et comment elle peut parfois être filtrée ou biaisée.
C’est dans cet esprit que nous avons créé l’Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique (OJIM). Nous souhaitons que nos lecteurs participent à notre entreprise sous forme collaborative. Proposez-nous des modifications de portraits ou d’analyse de réseaux, des articles sur l’évolution des médias (proposez un article). Contribuez aussi financièrement (aidez-nous).
Avec nous devenez observateurs. Merci, et à tout de suite.
Claude Chollet
Président de l’OJIM

Martinique: l’intersyndicale appelle à la levée des barrages

Michelin se lance dans l’édition et remporte un appel d’offres d’Air France