« La machine est en route » : Christophe Chalençon réagit suite à son arrestation.

« La machine est en route » : Christophe Chalençon réagit suite à son arrestation.

Remis en liberté suite à son interpellation et sa garde vue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes à Nanterre (Hauts-de-Seine), Christophe Chalençon vient déjà de réagir sur les réseaux sociaux.

Dans un live d’un peu plus de 5 minutes, le quinquagénaire a souhaité donner des nouvelles à ses proches et à ses très nombreux soutiens. Christophe Chalençon a aussi balayé ses détracteurs et notamment la chaîne d’information pro-pouvoir détenue par Patrick Drahi actionnaire majoritaire d’Altice SFR, LibérationL’Express et BFMTV. Ils accusent les journaleux de désinformer la population en lui collant une étiquette de « facho » et de nuire ainsi à son image.

Le personnage Chalençon a apporté quelques précisions sur le cadre de son arrestation :  » On s’est expliqué sur mes vidéos. Maître De Veulle m’a accompagné de manière toujours aussi magistrale. Je le remercie. Donc, vous me laisser le temps de me reconnecter à la vie parce que là, j’étais dans une cellule de 3 mètres carrés mais bien reçu quand même. Pas de violence pour l’arrestation. Tout s’est très bien passé. Normal, on est des gens, on est des démocrates, on est des gens adultes. Pas besoin de faire de zèle et par contre, oui, s’ils m’avaient contacté par téléphone au départ du Vaucluse. Je me serai rendu au poste de police. » A fait savoir Christophe Chalençon.

Concernant les rumeurs que les médias mainstreams font courir sur lui, Chalençon réfute « Extrême droite, moi ? Certainement pas. Non ! pour ceux qui n’ont pas encore compris, je suis au centre de l’échiquier politique. Qu’ils m’amènent (en parlant de ses détracteurs) la preuve de la moindre accointance avec l’extrême droite. J’ai hâte d’y aller un jour. Mais ça m’étonnerait qu’il m’invite à nouveau BFM TV pour remettre les pendules à l’heure, les points sur les i et les barres sur les T. Mais bon, comme c’est une chaîne d’Etat, il est évident que tous les contestataires, tous les opposants politiques ne sont pas invités sur cette chaîne. Une chaîne de voyous, voilà… Donc, s’ils m’ont traité de fachistes, qu’il regarde un petit peu mon combat politique, ils se rendront compte que je suis dans le vrai véritable centre et pas le centre de tous ces sbires que sont Bayrou et compagnie ».

Christophe Chalençon annonce déjà la couleur pour la suite :

« Ce que nous voulons, c’est un véritable centre qui rapproche les citoyens, qui apportent et qui redonnent une véritable morale à la politique française dont nous luttons contre toute la corruption. Quant à la corruption, elle est d’abord politique puisqu’on voit que des gens qui sont mis en examen ou inquiétés par la justice qui continuent leurs mandats. Ensuite, on combat la corruption liée à la justice, parce qu’il y a deux justices en France. Il y a celles pour le petit peuple et celle pour les bourgeois et ceux qui sont au pouvoir. »

Puis Christophe Chalençon conclut :

On va continuer le combat : il faut que l’on remette le vivant et l’humain au cœur de notre projet. Le travail aussi. Ceux qui rigolent de mes mots. Ne vous inquiétez pas, la machine est en route et le point de bascule est très proche. Vous ferez moins les marioles dans pas longtemps.

On l’aura bien compris, si pour le moment le parquet de Nanterre ne sait pas encore prononcé sur la suite a donné sur cette arrestation qui semble plus polito-médiatique que justifiée, Christophe chalençon, lui,  n’est pas prêt de la fermer, n’en déplaise à ses opposants…

 

Partagez l'info...

Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *