in

Omicron versus vaccins

On en est presque à la sixième semaine après apparition du premier cas du variant omicron au Bostwana ou en Afrique du Sud début novembre 2021. Deux pays au monde, l’Afrique du Sud et la Corée du Sud, ont vu omicron supplanter tous les autres variants, pour atteindre 90% des cas. Delta avait mis deux fois plus de temps.

La comparaison de ces deux pays pour l’émergence et les effets de l’omicron est très intéressante. En effet, l’un est très vacciné (Corée du Sud : 80% 2 doses), l’autre très peu (Afrique du Sud : 25% 2 doses).

Quel est donc l’impact d’omicron dans ces deux pays, avec le même variant qui occupe tout le terrain, apparu quasiment simultanément avec la même vitesse. Les courbes sont sans appel.

Dans ces deux pays, même ascension rapide des cas de covid, donc même vague épidémique.

En ce qui concerne les décès, calme plat en Afrique du Sud, avec même une baisse. Par contre on note une ascension fulgurante des décès en Corée du Sud, alors qu’avant la vague omicron, la Corée du Sud était en bien meilleure posture que l’Afrique du Sud : en octobre, la Corée du Sud avait 3 fois moins de décès par million d’habitants, maintenant elle a 4 fois plus de décès/ million d’habitants que l’Afrique du Sud.

La seule différence entre ces deux pays, il y en a une : la campagne troisième dose en Corée du Sud. On assiste au même scénario que décrit avec la campagne troisième dose en Israël, qui avait débuté fin juillet et qui a été à l’origine d’une ascension fulgurante de l’épidémie. C’est peut-être également ce qui est en train de se passer en France avec la montée des troisièmes doses.

Quand on compare avec la mortalité en Corée du Sud sur 18 mois, il n’y a pas d’explication autre à chercher concernant la mortalité actuelle. Ce pays n’avait aucun, aucun, aucun problème. En ne regardant que ce pays, on aurait pu accuser omicron, seule cause possible pour les décès actuels, mais quand on met l’Afrique du Sud à côté, l’explication ne tient pas.

Conclusion : omicron est très contagieux, omicron est non létal (à confirmer sous 15 jours), omicron n’a rien à faire des vaccinés, tant en ce qui concerne la diffusion que la létalité. Quant aux affirmations de tous nos dirigeants et piètres spécialistes de France et du monde concernant l’efficacité du vaccin sur omicron et la nécessité d’une troisième dose, qu’ils comparent ces deux pays. Je ne suis pas spécialiste, mais je pense.

En ce qui concerne la contagiosité d’omicron, excellente superposition de courbes par P. Gibertie, qui montre bien la rapidité de l’expansion du virus :

Si on est logique, une telle courbe en montée devrait se traduire par la même en descente : vague de forte intensité et de courte durée, ce qui pourrait donner la projection suivante. À suivre.

Written by Covid Factuel

Suite au départ du Dr Gérard MAUDRUX, en raison de l’interdiction faite aux médecins d’exprimer un doute et d’ouvrir un quelconque débat quant à la manière de soigner imposée par les autorités, ce blog est repris par un collectif de non médecins, qui publient déjà ailleurs.

Des intervenants extérieurs, pouvant également être médecins, pourront être invités également à publier.

Les règles antérieures persistent, la forme change un peu avec le forum pour débattre de tous les sujets, les billets pouvant être commentés ou non selon la décision des auteurs à chaque billet. Les commentaires devront concerner uniquement le billet, ou passer dans le forum, toujours sous la responsabilité des commentateurs.

Le très sérieux Faits & Documents a enquêté sur le sexe de Brigitte Macron, surprise…

La protéine spike augmente les crises cardiaques et détruitle système immunitaire