in , , , ,

Vias : Jordan Dartier, un résistant face à l’Etat.

L’érosion de la mer progresse sur l’ensemble du littoral. A Vias, même si les infrastructures touristiques ont reculées de presque 70 mètres, le maire Jordan Dartier souhaiterait aller encore plus loin en installant des équipements qui permettraient de ralentir ce phénomène naturel et de protéger des habitants lors des tempêtes hivernale. Seulement l’état s’y oppose…

Des atténuateurs de houles posés au fond de la mer

La mer progresse et l’érosion de nos côtes n’est pas un mythe. Il faut donc par moment agir artificiellement pour tenter de ralentir cette progression surtout quand il s’agit protéger des installations nécessaires à l’économie locale et d’un point de vue plus vital : des habitations de Viassois.

Les systèmes de protection que souhaiterait faire poser le maire de Vias, sont des atténuateurs de houles en géotextile, plus concrètement il s’agit de grande chaussette que l’on charge en sable et que l’on pose au fond de l’eau sur plusieurs dizaines de mètres à des centaines de mêtres de la côte. Cette innovation permet de diminuer les effets de houles qui sont les principales causes d’érosion de nos côtes.

Mais pour le moment, l’Etat refuse l’installation et le co-financement de boudins géotextiles atténuateurs de houle, alors que ceux-ci ont été installés à 15 kilomètres de là au large de Sète.

Devant cette inégalité, le maire Jordan Dartier avait déposé plainte devant le Tribunal administratif de Montpellier le 8 novembre dernier pour « violation du principe d’égalité et rupture de l’égalité devant les charges publiques ».

Des installations qui ont fait leurs preuves à Sète, mais qui sont refusées par l’état à Vias.

Pourtant les mêmes atténuateurs de houle ont été installés entre Sète et Marseillan et ont fait leur preuve. Comme on peut le constater dans la vidéo de ce reportage réalisé par Midi libre en cliquant sur ce lien.

Une question d’étiquette politique ?

De nos jours, il vaut mieux être déterminer et surtout avoir l’esprit d’un résistant pour faire face à la pression indirecte qui s’exerce, lorsque l’on fait le choix de ne pas croquer dans la gamelle imposée par le parti du gouvernement Macron : LaREM (la République En Marche).

Il faut dire que l’état ne va que dans le sens des Macronpatibles comme l’avait annoncé le député européen LREM, Gilles BOYER, au mois de mai dernier:

Un maire qui sera réélu avec l’apport de la République En Marche et du MoDem sera un allié du président pour 2022, et un maire qui sera réélu sans leur apport sera un ennemi du président pour 2022.

Gilles BOYER (député européen En marche) au micro d’Europe 1 -mai 2018.

 

Alors une question légitime se pose : Jordan Dartier n’étant pas le genre d’homme à baisser le pantalon et à se soumettre aux intimidations des Macronistes, sont -ils, les habitants et lui même, victimes d’un délit de faciès ?

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Ils frappent une nonagénaire pour la piller

Thierry Nadal prend de la hauteur pour 2020