in , , , ,

L’Union des Droites née dans l’Hérault prend de l’ampleur.

En Occitanie, après Béziers, Agde, Sète et Lunel c’est au tour de Nîmes de voir une personnalité politique issue du parti des Républicains venir rejoindre l’Union des Droites initiée par Robert Ménard, le Maire de Béziers sans étiquette et Jean Louis Cousin conseiller départemental de l’Hérault pour le RN et candidat aux élections municipales de la ville d’Agde.

L’Union des Droites s’amorce sur l’ensemble de l’Occitanie

S’il y a une nouvelle qui ne doit certainement pas ravir Carole Delga (la présidente de la Région Occitanie), c’est bien celle-ci : l’Union des Droites est en train de monter en puissance en Occitanie !

En effet, après Béziers, Agde, Sète et Lunel pour l’Hérault, cette fois c’est Nîmes qui assiste au rassemblement des droites, par la décision de Christophe Rolland qui vient d’annoncer qu’il quitte les Républicains pour rejoindre l’Union des Droites.

Jusque là, conseiller municipal de la majorité, Christophe Rolland a préféré rejoindre Yoann Gillet référent local du Rassemblement National que de se soumettre à la République en Marche.

Depuis l’annonce officielle à Sète de Sébastien Pacull (ex-LR et premier candidat de l’union des Droites), deux membres des Républicains ont fait le choix de se joindre à la nouvelle alternative politique, il semble donc y avoir un effet de contagion chez LR.

Ce dimanche dans l’émission de « c’politique » diffusée sur France 5, on y comprend pourquoi l’Union des Droites s’amorce progressivement. Nous vous avons préparer un extrait dans la vidéo ci-dessous:

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

L’Ordre par la Force

FRANCE : Premier avocat à être placé en garde à vue illégalement.