in

Liberté d’expression : L’observatoire du journalisme français migre son site outre-atlantique après des pressions

CHERS LECTEURS ET DONATEURS, VOUS AVEZ CONSTATÉ QUE VOTRE SITE ÉTAIT INACCESSIBLE PENDANT PRÈS DE 36 HEURES. CETTE SITUATION N’ÉTAIT PAS DUE À UNE ATTAQUE DIGITALE À UN CHANGEMENT DE REGISTRAR, DE SERVEUR, ET D’HÉBERGEUR.

En effet, pas plus tard qu’en décembre 2020, notre hébergeur français OVH a subi des pressions pour fermer notre site suite à une action du lobby LGBTQIA(?)+ de Radio France.

Nous avons donc suivi les recommandations de notre conseil juridique : sortir du carcan des lois liberticides de la France et de l’Union Européenne. Nous avions deux choix : les États-Unis ou la Russie. Un choix paradoxal, la France pays de la liberté en face de deux empires. Pour des raisons de facilité de langue nous avons choisi – la mort dans l’âme – de nous faire héberger aux États-Unis, plus protecteurs. Nous avons également choisi de protéger là-bas nos noms de domaine. Le temps que les nouveaux DNS se propagent… cela a entraîné une mise hors service d’un peu plus de 36 heures dont nous vous prions de nous excuser.

Un hébergeur tout neuf, de nombreux projets, le recrutement d’un stagiaire, la lutte contre les multiples censures des GAFAM, les portraits mis à jour, de nouvelles infographies, le travail ne manque pas. Nous y sommes prêts, avec vous et avec votre aide.

Claude Chollet
Président

PS : La deuxième audience (première plaidoirie) du procès que nous fait Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK se tiendra le 1er avril, nous plaiderons une faute de procédure. Nous vous tiendrons bien entendu informés.

Written by Observatoire du Journalisme

Qui sommes-nous ? Un groupe de citoyens intéressés par le monde de l’information, son évolution, son influence, aussi ses dérives.
Le quatrième pouvoir est devenu le premier pouvoir. Celui qui fait et défait les réputations. Celui qui modèle l’opinion. Assailli par des milliers de messages, le lecteur, l’auditeur, le spectateur est souvent dans un état de sidération. Nous souhaitons l’aider à prendre du recul, à mieux comprendre d’où vient l’information et comment elle peut parfois être filtrée ou biaisée.
C’est dans cet esprit que nous avons créé l’Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique (OJIM). Nous souhaitons que nos lecteurs participent à notre entreprise sous forme collaborative. Proposez-nous des modifications de portraits ou d’analyse de réseaux, des articles sur l’évolution des médias (proposez un article). Contribuez aussi financièrement (aidez-nous).
Avec nous devenez observateurs. Merci, et à tout de suite.
Claude Chollet
Président de l’OJIM
www.ojim.fr

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

SOCIÉTÉ : Il est temps de se souvenir de qui nous sommes

“OUI, les vaccins sont expérimentaux contrairement à ce que l’AFP et J. Mansour affirment dans leur fast check ”, selon le Dr Gérard Delépine