in ,

Le secrétaire d’État Géorgie commence à enquêter sur les listes d’inscription des électeurs.

Le secrétaire d’État de Géorgie, Brad Ravensperger, a annoncé ce lundi que son bureau enquêterait sur les groupes électoraux

Le secrétaire d’État de Géorgie, Brad Ravensperger, a annoncé ce lundi que son bureau enquêterait sur les groupes électoraux accusés d’encourager les résidents non géorgiens à voter au deuxième tour des élections sénatoriales.

“Nous avons ouvert une enquête sur un groupe appelé America Votes, qui envoie des demandes de vote par correspondance à des personnes à des adresses où elles n’ont pas vécu depuis 1994”, a annoncé Brad Raffensperger, secrétaire d’État de la Géorgie lors d’une conférence de presse, avant d’ajouter : “Voter en Géorgie alors que vous n’êtes pas un résident de Géorgie est un crime, et encourager les élèves à commettre des crimes sans se soucier de ce que cela pourrait signifier pour eux est méprisable […] Ces groupes tiers ont la responsabilité de ne pas encourager le vote illégal. S’ils le font, ils seront tenus responsables. ”

Les organisations soumises à un examen minutieux par l’État concernent : America Votes, Operation New Elector Registration Georgia, The New Georgia Project et Vote Forward.

America Votes a affirmé dans un communiqué n’avoir rien fait d’illégal.

“Nous sommes heureux que tant de Géorgiens aient déjà demandé à voter par correspondance lors de cette élection et nous poursuivrons notre travail pour nous assurer que toutes les voix soient entendues en janvier”, a déclaré le groupe au  Atlanta Journal-Constitution .

Le directeur du système de vote en Géorgie, Gabriel Sterling, a indiqué que 940 000 Géorgiens avaient demandé des votes par correspondance pour les élections au Sénat du 5 janvier.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Une nouvelle semaine commence…

Emmanuel Macron ski àLa Mongie avec son ami Benalla (Photo: Closer).

Interdiction de ski : La dictature tout schuss du “petit roi” s’accélère !