in

La grande découverte d’un char version “Lamborghini antique” près de Pompéi

Un char romain à quatre roues, luxueusement décoré et extrêmement bien préservé, a été mis au jour sous les cendres du Vésuve. Une découverte exceptionnelle.

“Une découverte exceptionnelle a été faite ces dernières heures à Pompéi dans les fouilles en cours de la villa Civita Giuliana”, s’enthousiasme le site Napoli da Vivere dédié au patrimoine et aux activités culturelles de Naples. Enseveli sous les cendres de l’éruption du Vésuve, en 79 après J.-C., un char extrêmement bien préservé a été mis au jour dans ce quartier au nord du célèbre site archéologique.

Doté de quatre roues, ce char pouvait accueillir une ou deux personnes assises. Les éléments de décoration en fer, bronze et étain suggèrent qu’il était utilisé par les élites romaines pour des cérémonies. “J’étais stupéfait, raconte à la NPR Eric Poehler, professeur à l’université du Massachusetts à Amherst et spécialiste de la circulation à Pompéi. La plupart des véhicules sur lesquels j’ai écrit jusqu’à présent étaient l’équivalent de votre break ou de la voiture familiale que vous prenez pour emmener les enfants au foot.” Il ajoute :

Celui-ci, c’est une Lamborghini. C’est un véhicule extrêmement luxueux.”

Les scènes sur les médaillons qui ornent l’arrière du véhicule font référence à Éros (avec des représentations de satyres et de nymphes), ce qui permet d’imaginer qu’il était utilisé pour des rituels relatifs au mariage, par exemple pour conduire la mariée vers sa nouvelle demeure.

Dans un communiqué daté du 27 février, les archéologues précisent que “cette découverte est exceptionnelle. Non seulement elle vient enrichir l’histoire de cette demeure [la villa Civita Giuliana], le récit des derniers instants de ses habitants et, plus généralement, notre compréhension du monde antique, mais surtout, il s’agit d’un objet unique – qui n’a, pour l’heure, pas d’équivalent en Italie –, dans un excellent état de conservation.”

La vidéo ci-dessous permet de découvrir ce char cérémoniel et ses ornements.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Militantisme: Où loger les rats et les punaises de lit ? Les écolos strasbourgeois sont inquiets

Lucien Cerise: Apartheid sanitaire et stratégie du langage pour manipuler la population