in ,

INDE : Une maladie non-identifiée en Inde provoque convulsions, frissons, nausées et perte de conscience.

Au moins une personne est décédée et environ 500 personnes, dont plusieurs enfants, sont tombées malades d’une maladie non identifiée à Eluru, dans le district de West Godavari, dans l’Andhra Pradesh, un état du Sud de l’Inde. Ils ont tous été testés négatifs au Covid-19.

***Mis à jour***

18h30: Selon les médecins locaux, les symptômes comprennent une épilepsie pendant 3 à 5 minutes, une perte de mémoire pendant quelques minutes, de l’anxiété, des vomissements, des maux de tête et des maux de dos. Pour le moment la maladie inconnu a coûté la vie à une personne de 45 ans, ce dimanche. Selon un rapport présenté par le représentant du district de West Godavari, R Mutyalaraju, la cause précise de la maladie n’a pas encore pu être établie car les analyses de sang et les électroencéphalogrammes (cerveau) ont montré que tout était normal. 

18h21: Une équipe de médecins du All India Institute of Medical Sciences de Mangalagiri a visité l’hôpital et a prélevé des échantillons de sang des patients pour un examen approfondi. À ce jour, 263 personnes sont sorties de l’hôpital après un traitement, tandis que 171 autres ont été hospitalisées. Selon les données officielles, 17 autres patients ont été orientés vers les hôpitaux de Vijayawada et de Guntur pour une meilleure prise en charge. 

18h16 : La contamination de l’eau étant exclue comme cause de la propagation de la maladie, et d’autres tests se révélant normaux, les équipes médicales se concentrent désormais sur d’autres agents chimiques qui auraient pu conduire à l’épidémie.

17h20 : Une équipe de l’OMS arrivera sur place demain

17h10 : Une infirmière s’est également effondrée alors qu’elle aidait les médecins avec les mêmes symptômes que les patients.

17h05 : L’inquiétude est en train de monter car le bilan des contaminés approche les 500 personnes :

17h02 : Le ministre de l’Union G Kishan Reddy annonce que des experts médicaux sont envoyé en urgence à Eluru :

16h50 : La mystérieuse maladie qui a infecté 340 personnes dans le district d’Eluru en Andhra Pradesh et en a tué une n’est pas le résultat d’une eau de mauvaise qualité. Au départ, les autorités ont soupçonné que des personnes tombaient malades après avoir consommé de l’eau contaminée, mais après des vérification les autorités locales ont écarté cette cause.

Bien que la cause de la maladie reste à déterminer, un rapport publié par le district a indiqué que les institutions locales n’ont décelé aucune contamination dans l’eau potable. Tous les rapports sont normaux. Concernant les tests de présence de métaux lourds dans l’eau, ils sont également au niveau normal. Des tests de dépistage de virus ont également été effectués, ils sont eux normaux.

En outre, le bureau du ministre en chef de l’Andhra Pradesh a indiqué que les personnes qui boivent de l’eau bouillie et de l’eau minérale ont également été infectées par la maladie mystérieuse. De plus, des cas de personnes infectées par la mystérieuse maladie ont été identifiés dans les zones rurales d’Eluru et de Denduluru également en dehors d’Eluru urban – qui comprenait des patients de tous les groupes d’âge. Cela signifie que les personnes qui résident dans les zones où l’eau de la municipalité d’Eluru n’est pas acheminée sont également tombées malades.

Auparavant…

Le ministre de la Santé, A Kali Krishna Srinivas, a déclaré aux médias locaux que des échantillons d’eau, des échantillons de sang et des écouvillons avaient été envoyés pour analyse en laboratoire. La cause de la maladie reste à déterminer.

Les médecins ont déclaré que les patients présentaient un large éventail de symptômes tels que des convulsions, de la mousse, des frissons, des nausées et une perte de conscience.

Une patiente est transporté à l’hôpital d’Eluru, dans le district de East Godavari d’Andhra Pradesh, le 6 décembre 2020. Photo Credit: PTI

Pendant ce temps, le Centre dépêche une équipe de trois membres d’experts médicaux à Eluru après que le vice-président M Venkaiah Naidu s’est entretenu celundi avec le ministre de la Santé de l’Union, Harsh Vardhan, après que de nombreux enfants ont été hospitalisés pour une maladie non diagnostiquée au cours des derniers jours. 

En voyant les rapports de plus de 300 enfants tombant malades, le vice-président s’est d’abord adressé au collecteur du district pour obtenir des informations complémentaire.

Le ministre a assuré que toutes les mesures seraient prises pour découvrir la cause de la maladie une fois les rapports de laboratoire reçus. 

Le receveur du district, Revu Mutyala Raju, a informé le vice-président qu’une enquête interne était en cours et que les équipes médicales des districts de Guntur et de Krishna ont été mises en service. 

Les enfants auraient souffert d’étourdissements, d’évanouissements, de maux de tête et de vomissements. Une équipe anti-poison s’est également entretenu avec les médecins d’Eluru sur les lieux de l’incident.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

[DÉCRYPTAGE] Emmanuel Macron pas certain d’être candidat en 2022 en raison de décisions « dures » qu’il pourrait prendre l’an prochain…

Maladie mystérieuse à Eluru : ce qu’il faut savoir…