in ,

Il faut arrêter la campagne de vaccination! «Nous manquons de recul face aux potentiels effets indésirables des vaccins»

Un collectif de 700 médecins & prof de santé Suisse demandent un moratoire sur les vaccins à ARNm et à ADN.

Le docteur Philippe Saegesser, médecin vaudois (Suisse), est le porte-drapeau d’un collectif de 700 médecins et professionnels de la santé demandant un moratoire sur les vaccins à ARN messager et à ADN.

Pourquoi chercher à interrompre la campagne de vaccination qui vient de débuter et qui suscite tant d’espoir?

– Philippe Saegesser: Pour une multitude de raisons. En premier lieu, parce que nous estimons que le temps consacré au développement de ces vaccins issus de nouveaux procédés n’a pas été suffisant pour garantir leur sécurité. Des moyens sans précédent ont été mobilisés alors que nous attendons toujours pour le paludisme ou le sida. Cependant, même avec des milliards, on ne peut pas acheter le temps nécessaire à s’assurer que ces produits n’engendreront pas d’effets indésirables graves à moyen ou long terme. Alors que certains y voient de la rapidité, nous percevons cela comme une dangereuse précipitation.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Derrière l’interdiction de la personnalisation des plaques, la boulimie du capitalisme libéral

Une étude allemande démontre que les salles de concert “ne sont pas des lieux d’infection”