in ,

Graphiques falsifiés, drapeaux inversés, dates erronées…Castex doit s’expliquer devant les français

Jean Castex lors de sa conférence de presse jeudi 25 février. LP/Fred Dugit

“ Notre exigence, c’est le devoir de vérité, c’est la condition de la confiance sans laquelle aucune mobilisation collective n’est possible.” Voici les propos tenus par le Premier ministre français, lors de sa conférence.

Cependant “coup dur” pour Mr Déconfinator, puisque les “coquilles” accumulées dans les slides lors de sa conférence de presse ont accentué encore plus la défiance des français vis à vis de l’exécutif.

Des graphiques douteux

Plus inquiétant, le graphique qui s’affiche à droite de l’écran pendant le direct ne correspond pas à la réalité. La courbe qui représente le « nombre de nouveaux cas Covid-19 sur 7 jours glissants » arrive un peu au-dessus de 10.000 le 23 février. Pourtant les chiffres réels tournent plutôt actuellement autour de 20.000 cas par jour ces derniers temps.

En fait, il semble que l’équipe du Premier ministre a fait une erreur dans l’axe des ordonnées. La forme de la courbe est juste, mais il manque 30% pour chaque valeur. Le media belge RTBF a fait le test en plaçant les données collectées par Our World in Data sur un graphique. Voici ci-dessous le résultat lors on les confronte à celles de Jean Castex :

 

D’autres graphiques portent à confusions. L’un d’eux, qui affiche des données jusqu’au 24 février est sourcé comme datant du 4 février.

Sur une autre image, les mois de novembre et décembre ont été inversés.

Les couleurs de drapeaux inversés

Il semblent aussi que les drapeaux français et italien aient été négligés. Ce qui Les commentaires d’exaspération se sont rapidement multipliés sur les réseaux. “Même notre drapeau, il en est tout retourné”, a plaisanté un internaute. “Les gars ils ne connaissent même pas le drapeau français, vous voulez qu’on aille où ?”, s’est interrogé un autre, dont la publication a été retwittée plus de 15 000 fois.

 

Jean Castex encore crédible ???

Alors que les habitants de Nice et de Dunkerque sont condamnés à rester chez eux confinés le week-end, avec des effets néfastes sur leur santé mentale, que toute la région parisienne, le Rhône, les Bouches-du-Rhône et une partie des Hauts-de-France et du Grand Est, pourraient l’être à leur tour très prochainement : on se demande comment Jean Castex peut rester audible après de telles erreurs au plus haut sommet de l’Etat en pleine pandémie.

Il doit au minimum, s’en expliquer devant les français.

 

Comments

Leave a Reply
  1. De mon temps il existait des prompteurs qui vérifiaient la légende des images à la télévision, l’iconographie et corrigeaient les coquilles sur écran. Apparemment, la profession a disparu ou a été remplacée par des robots…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

L’enquête de l’OMS sur l’origine du COVID-19 est manifestement corrompue

Véran ouvre le débat de l’obligation vaccinale pour les personnels des Ehpad