in

Effondrement de la natalité: L’Insee annonce une baisse de 13% des naissances. Un lien avec la Covid-19 ?

Le nombre de naissances en janvier 2021 a diminué de 13% par rapport à janvier de l’année précédente selon un rapport de l’Insee (Institut national des statistiques  et des études économiques), sorti le 25 février dernier.  

Il faut remonter à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour connaitre un nombre de naissances aussi bas*. Seulement 735 000 bébés ont poussé leur premier cri en 2020, soit 18 000 de moins qu’en 2019. Il faut noter que ces chiffres s’inscrivent dans un contexte où le taux de natalité chute chaque année depuis six ans. Cependant, jamais une différence aussi notaire a été notée sur une année. Selon les données provisoires de l’Etat civil, 53 900 naissances en janvier 2021 ont été recensées contre 62 180 en janvier 2020. Soit 13% de naissances en moins. Cette baisse significative est bien sûr à relier à la crise sanitaire et économique actuelle. Selon l’Insee, « ce contexte de crise sanitaire et de forte incertitude a pu décourager les couples de procréer, les inciter à reporter de plusieurs mois leurs projets de parentalité ». Les bébés de janvier 2021 sont ceux conçus au début du confinement en mars 2020. En comparaison, le mois de décembre 2020 a vu une baisse de 7% par rapport à décembre 2019. closevolume_off

De plus, autre facteur à prendre en compte,  « les centres de procréation médicalement assistée ont été fermés », comme le souligne les auteurs de l’étude.  Les processus de PMA ont été interrompus pour tous les couples. Les bébés nés par PMA représentent environ 3,5 % des naissances les années précédentes. Ce qui pourrait expliquer une partie de la baisse du nombre de naissances pour ce début d’année 2021. « Inversement, le recours à l’interruption volontaire de grossesse a pu être plus compliqué au cours de cette période. », note l’institut.

 Il faudra attendre quelques mois avant de savoir si ces chiffres sont annonciateurs d’une crise des berceaux pour l’année 2021.

* source : étude de l’Insee sur « la forte baisses des naissances entre décembre 2019 et janvier 2021 »

Written by France Soir

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Les dirigeants européens se mettent d’accord pour un passeport vaccinal “avant l’été”

La démonstration qu’ils nous mentent sur l’efficacité des confinements