in , ,

Béziers : Une décision de justice va faire euthanasier plusieurs dizaines de chats.

Une association Biterroise qui recueille des chats malades ou abandonnés s’est vu ordonner par la justice le démontage d’un abris ou elle héberge une partie de l’infirmerie qu’elle utilise pour le soin des animaux. Devant cette situation, celle-ci ne sera plus en mesure de pouvoir continuer à soigner une partie de ses pensionnaires et n’aura donc d’autre choix que de devoir euthanasier plusieurs dizaines de félins.

L’abris devra être démonté avant le 4 avril 2020

« Les chats libres de Béziers », un refuge associatif situé en zone inondable à Villeneuve les Béziers (34), s’occupe depuis 8 ans maintenant, de chats abandonnés. Les animaux y sont stérilisés, vaccinés et soignés si besoin. Ces chats sont ensuite adoptés par des familles qui leurs offriront une nouvelle vie.

Pour parvenir à entretenir ces nombreux pensionnaires, l’association à fabriquer avec ses propres moyens quelques infrastructures modestes. Il y a deux ans pour répondre à la demande grandissante, elle a donc construit un chalet en bois d’un peu moins de 50 M2 pour pouvoir recevoir correctement les animaux.

Cette installation qui abrite une partie de l’infirmerie ainsi que du matériel nécessaire à la vie du refuge (couvertures, alimentation,litières…), était connue de tous, sans que personne ne s’y oppose, précise les responsables de l’association. Jusqu’à ce qu’à l’été 2018, ils sont dénoncés par une mère de famille (en instance de séparation), qu’ils avaient hébergée avec ses deux enfants, pour l’aider exceptionnellement. Le père des enfants portant plainte ensuite pour insalubrité.

Photo :Le chalet dont la justice a ordonné la destruction.

Résultat, après des mois de procédure et une décision de justice en leur défaveur, La structure en bois doit être démontée avant le 4 avril 2020, sous-peine d’une amende délictuelle pouvant atteindre les 300.000 euros.

D’aprés France Bleu qui s’est rendu sur place, l’association n’est pas la seule poursuivie. Quelque 80 plaintes ont été déposées par la mairie de Villeneuve-lès-Béziers dans le cadre de la lutte de l’État contre la « cabanisation sans autorisation d’urbanisme, d’un habitat permanent ou provisoire, et par conséquent illégal.

L’association lance un appel d’urgence

La présidente Nathalie Chartrain lance un appel à la générosité afin de trouver un lieu ou l’association pourrait être installée paisiblement.

L’association ne vit pratiquement que grâce aux dons des Biterrois, l’an dernier, en 2019 elle a permis de sauver 400 chats qui sont aujourd’hui adoptés, mais également stérilisé plusieurs centaines de chats des communes voisines lors de la campagne de stérilisation.

Contact :

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Leave a Reply
  1. Je ne suis malheureusement pas dans la mesure d’aider à les sauver.
    Par contre, pourquoi ne pas les stériliser et les relâcher, plutôt que de les tuer?
    De quel droit un humain se permet de tuer un animal sans défense, et qui n’a fait aucun mal. C’est inacceptable!
    Ils ont autant le droit de vivre que vous!
    Si vous les euthanasiez, j’espère que cela restera sur votre conscience jusqu’à la fin de votre vie.

    • Mais quelle dommage ou moi même bénévole et F.A pour chats..on essaie de faire avancer une cause Tres importante et Voilà ce qu’il en est!!!,sa me révolte pourquoi ne pas reconstruire avec une aide humanitaire!!,Solidarité!!

    • eh la justice de merde de Béziers les maitres maltraitatns normalement doivent normalement être condamnés à 3000 euros d’amende et quelques années de prisons euthanasie de plusieurs chats sur votre décision vous rends coupables des mêmes amendes et peine et au fait en France ces derniers jours un violeur d’enfant libéré par erreur par votre imcompétence la loi Française devrait se baser sur la justice américaine qui l’année dernière à condamner un homme tortionnnaire et assassins de 50 chats et 10 chiens à 120 ans de prisons sans possibilité de libération VOILA LA VRAIE JUSTICE GRRRR

  2. monsieur le maire laisser ce qui a ete fait chez vous ces personnes ce devouent pour tous ces chats et vous voulez les tués vous n avez pas honte ce ne sont pas les chats les responsablent ces ceux qui les ontabandonnes alors reflechissé avant de commettre un tel acte odieux moi je suis contre ce que vous voulez faire laissez les vivrent merci

  3. Inadmissible.de quel droit peut on assassiner des chats commeca.avez vs pense a contacter l association brigitte bardot et stephane lamart ils peuvent peut etre vous aider

  4. Il est si facile de faire assassiner les plus faibles plutôt que de faire appliquer des lois, elle vous place au rang des lâches et des maltraitants au même titre que tout ces maîtres incompétents et tout autres assassins. Vous devriez avoir honte de vous en prendre à une association qui vous rend un service que vous n’assumez pas alors qu’il y va de votre compétence de gérer les contrevenants. C’est à vous maire et conseillers de trouver une solution pour que cette association puisse continuer à vous rendre service puisque vous n’êtes pas en mesure de contrôler et faire appliquer les lois d’identification des animaux, de veiller au bien-être animal et condamner les êtres maltraitants. Alors chers élus, pensez aux élections prochaines et œuvre en faveur de cette association en leur trouvant une solution pérenne !

  5. I faut demander l’ intervention de la Fondation « 30 Millions d’ Amis » ou Brigitte Bardot » car elles ont du poids et du personnel juridique très qualifié ! En plus cette affaire aura un impact dans la presse et le maire risque de se retrouver pas très « à son avantage » alors que t ces messieurs aiment donner une bonne image de leur petite personne !

  6. Je ne suis pas forcément en bon termes avec Nathalie chartrain mais pour le coup je trouve ca dégueulasse de l emmerder avec ce chalet et par conséquent condamner à l euthanasie plusieurs dizaines de chats.
    On va où là ???? C est scandaleux ! Elle a pas autre chose à s occuper la justice ???
    Monde de merde !

  7. Il y a tellement de logements non occupés, alors si in un propriétaire sympa qui aime les animaux pourraient peut-être moyennant l’entretien, les réparations et l’engagement de laisser le local dans l’état. Cordialement

  8. Je pense qu’ à l’ heure actuelle, il y a un problème nettement plus grave que la soi-disant « cabanisation sauvage  » de cette région !
    De plus, avec ce qui se passe actuellement, cette affaire va certainement (j’ espère !) être reportée à une date ultérieure car dans les tribunaux il n’ y a pas grand monde actuellement …. ce qui peut permettre de s’ organiser pour une meilleure défense.
    Contactez vite une grande association qui a un service juridique et des professionnels très compétents (Fondation BB, 30 Millions d’ Amis, etc …).
    Bon courage à vous et tenez nous au courant !

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

L’Agglo de Béziers en « sens interdit »

L’Union des droites se poursuit dans l’Hérault