in ,

Ivermectine : Autoriser ce médicament aurait empêché les confinements et mis aux arrêts la recherche

Les agences sanitaires fédérales n’ont pas reconnu l’ivermectine comme un traitement efficace pour les patients atteints du COVID-19. Selon le docteur Leland Stillman, la raison est plus politique que scientifique, car sinon il n’y aurait aucune base pour les confinements ou les obligations de vaccination.

« Si l’ivermectine était reconnue par la santé publique et le milieu universitaire comme le médicament qu’elle est, qui traite les maladies virales aiguës, dont l’une est le COVID-19, toute la justification des confinements, des obligations, sans parler de la recherche et du développement de vaccins, s’évaporerait du jour au lendemain », a déclaré Stillman à The Epoch Times dans une interview récente.

Written by Wikistrike

Laisser un commentaire

Livres en danger : regard sur les nouveaux censeurs

Tonga: l’éruption volcanique qui changea temporairement le monde