in

Le recrutement sans CV pour faciliter l’embauche dans les secteurs sous tension

En 2021, les entreprises de nombreux secteurs ont eu du mal à recruter à cause d’un manque de profils adaptés, notamment dans l’aide à domicile, les métiers du bâtiment et de l’énergie ou des métiers de la restauration, très touchés par la pandémie. Pour combler le vide et en même temps pour bien s’assurer que tous les chômeurs retrouvent la voie de l’emploi, Pôle emploi a commencé à utiliser la méthode de recrutement par simulation (MRS), sans CV.

S’affranchir des CV, des lettres de motivation et des entretiens en face à face

La méthode de recrutement par simulation permettra d’embaucher des demandeurs d’emploi ne disposant pas encore de diplômes ou de cursus propres, car leur sélection est fondée sur le savoir-être et non sur les diplômes. Certains métiers, qui demandent de l’écoute, de la précision, de l’observation, pourront se servir de ce système pour trouver les candidats idéaux. En participant à des mises en situation professionnelle, les recruteurs peuvent vérifier si les candidats répondent aux exigences du métier et observer in situ les capacités tant professionnelles que personnelles des demandeurs d’emploi. Plus de CV, lettres de motivation ou entretiens, ce qui compte est le vrai potentiel du candidat.

Une méthode inclusive et moins discriminante

Cette méthode est utilisée pour pourvoir des postes dans des actions de recrutements massifs et rapides de téléconseillers, de gestionnaires de santé, ou de coffreurs, par exemple. Christelle Proust, Conseillère MRS à Pôle Emploi Vertou (Pays de la Loire) explique que ce type de recrutement se veut non discriminant, ouvert aux personnes en échec scolaire, aux travailleurs handicapés ou anciens détenus. De nombreux postes sont à pourvoir.

Lire l’article en intégralité sur France Soir :

https://www.francesoir.fr/societe-emploi/le-recrutement-sans-cv-pour-faciliter-lembauche-dans-les-secteurs-sous-tension

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Crise aux Antilles: en Martinique, appel syndical à lever les barrages après les violences et tirs

Chantage à la « sextape »: Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis