AGDE-COVID-19: AIDONS LES SALARIÉS À SE PROTÉGER !

Alors que le nombre de malades ne cesse de progresser un peu plus chaque jour, que les soignants se battent encore pour sauver des vies, d’autres dans la grande distribution, travaillent avec courage en étant exposés à un très grand risque de contamination. C’est le cas par exemple, des salariés d’un très grand hypermarché d’Agde/Cap d’Agde…

Tandis que la très réputée station balnéaire du Cap d’Agde est en sommeil pour le moment, en raison du confinement, la vie continue pour la ville d’Agde et ses 30 000 résidents permanents. En dehors du réseau de distribution dit traditionnel (commerces de proximité), qui proposent pour la plupart d’entre eux un service de livraison à domicile et une approche plus humaine, deux hypermarchés couvrent les besoins de cette ville moyenne qui peut multiplier sa population par dix au pic de sa fréquentation.

Il y une quinzaine de jours, un lanceur d’alerte nous avez contacté pour nous informer que les employés qui travaillent dans le plus grand et plus moderne centre commercial de la ville, n’étaient équipés que de masques en tissus (artisanaux) pour pouvoir se protéger du Covid 19.

Comme nous le savons tous et comme l’indique le ministère de la santé, ces masques ne protègent pas, mais limite la propagation du virus lorsque l’on est contaminé :

Les masques en tissus peuvent être utiles lorsque le porteur est malade, cela peut diminuer la probabilité de transmettre des postillons sur les personnes qu’il rencontre et sur les surfaces aux alentours. Ces masques restent moins efficaces que les masques chirurgicaux ou FFP2. Il n’est pas prouvé que ces masques soient efficaces pour se protéger. Par ailleurs, les masques en tissu donnent un faux sentiment de sécurité, les études montrent que les porteurs de masques se touchent bien plus souvent le visage, et risquent de plus se contaminer. 

 Nous sommes donc allés vérifier l’information de notre lanceur d’alerte qui s’est révélée vraie. Parallèlement, nous nous sommes rendus chez son concurrent, prés de la zone des 7 fonts. Dans ce magasin, les mesures de prévention sont complètement différentes : mise à disposition de chariots désinfectés dans la galerie, gestion rigoureuse du flux de clients, employés tous équipés de masque chirurgicaux…

Ce mercredi 15 avril, nous sommes donc retournés dans le premier centre commercial pour  constater s’il y avait eu une évolution et force est de constater que la situation n’a guère évolué, pire les masques en tissus semblent s’user et être de moins en moins efficace. Ce dernier ne doit probablement pas parvenir à se fournir en masques de protection.

En conséquences et dans le but d’aider ces courageux salariés (qui nous sont d’une très grande importance), à pouvoir mieux se protéger, nous appelons les particuliers qui le peuvent et qui en ont, à déposer un masque à l’accueil  lorsqu’ils le peuvent dés leur prochain passage en magasin.