in , ,

Données personnelles: Quand Orange, Amazon, La banque postale… apprennent à “brouiller” un contrôle de la CNIL.

“ Process interne « Cnil »”, “absence volontaire de certains employés”, “ne pas tout dire”… Le 14 octobre dernier, l’Acsel (association de l’économie numérique) qui regroupe plusieurs dizaines de grandes entreprises françaises ou même internationales, a proposée à ses adhérents, une formation très particulière : Comment préparer et “gérer” un contrôle CNIL…

L’Acsel -Association de l’économie numérique, regroupe plusieurs dizaines d’entreprises et organismes. On y retrouve de prestigieuses entités tels que : Amazon, Orange, Axa, Carrefour, Société générale, etc, mais également de grandes institutions comme la Banque de France, la caisse des dépôts, SNCF, Météo France…

Ces entreprises privés et publiques y adhèrent dans le cadre d’une réflexion collective sur l’impact des technologies émergentes dans le développement de l’économie et les évolutions des usages et des comportements. L’ACSEL et adhérents abordent les sujets clefs de l’économie numérique : l’e-marketing, l’e-business et les TPE-PME, l’identité numérique, les réseaux et services, les services financiers.

Si cette mutualisation des idées entres groupes privés et publics peut poser question, elle devient inquiétante lorsqu’il s’agit de nos données personnelles. Effectivement, la formation fournie aux adhérents, le mois d’octobre dernier a de quoi interroger.

Présentée par l’un des plus grands cabinet d’avocats, spécialisé dans le numérique, la formation intitulée “ Comment préparer et gérer un contrôle CNIL” pourrait presque passée inaperçue. Sauf que les bénéficiaires traitent des milliards de données à des fins commerciales qui nous concernent en tant qu’individu et plus grave, l’avenir de notre démocratie.

La CNIL- Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés est une autorité administrative indépendante française. Elle assure veille et contrôle des usages informatiques afin qu’ils demeurent en conformité avec la loi française.

Il s’agit notamment de s’assurer que les données qui circulent ou sont récoltées par l’intermédiaire des réseaux sont conformes aux libertés individuelles, à la liberté de pensée et aux grands principes des droits humains.

LA CNIL, SA PRÉSIDENTE… ET SON MARI, GRAND BANQUIER D’AFFAIRES…

La CNIL est composée de 17 membres élus par les deux assemblées. Le collège élit ensuite un président en son sein. Sa présidente est Marie-Laure Denis, élue en 2019, mariée à Jean-Pierre Denis, homme d’Affaire figurant, en 2018, à la sixième place avec une rémunération de 1,59 millions d’euros (fixe + variable), selon AGEFI.

Jean Pierre Denis est également le président du Crédit mutuel de Bretagne et du Crédit mutuel Arkéa. En 2020, sa rémunération – et celle de l’ancien directeur général d’Arkéa Ronan Le Moal – avaient été au cœur d’une polémique, celles-ci ayant été jugées illégales par la confédération nationale du Crédit Mutuel.

écran site internet juriguide / source :
https://www.juriguide.com/2020/07/02/credit-mutue-arkea-jean-pierre-denis/

En 2015, alors Ministre de l’Économie, Emmanuel Macron était intervenu dans le dossier Crédit Mutuel Arkéa (CMA), engagé dans une bataille judiciaire avec la Confédération nationale du Crédit mutuel (CNCM). [MàJ: ce lien n’est plus accessible].

Quelques mois plus tôt, Emmanuel Macron accordait une enveloppe de 50 millions d’Euros à Arkéa, pour le développement numérique…

Communiqué de presse du 19 décembre 2014


Capture d’écran du site ACSEL

RACINE LE CABINET D’AVOCATS SPÉCIALISÉ EN BIG BUSINESS

RACINE est un cabinet d’avocats français indépendant de droit des affaires qui réunit 230 avocats et juristes, répartis sur l’ensemble du territoire. Ses avocats, accompagnent leurs clients dans des projets stratégiques et la gestion des crises. Ce cabinet a développé une expertise particulière dans les secteurs que sont le luxe, les médias, l’immobilier, l’agroalimentaire et la distribution. Il compte parmi ses clients Arkéa cité auparavant.

RACINE compte également parmi ses clients, Mediawan, qui est un groupe audiovisuel français, aujourd’hui parmi les plus importants d’Europe, créé en décembre 2015, par Pierre-Antoine Capton (actuellement Président du Directoire), Xavier Niel (Altice/BFMTV) et Matthieu Pigasse (actionnaire du Groupe Le Monde et du Huffington Post). Dans un article du 8 octobre 2020, ces derniers expliquaient vouloir faire de Mediawan le leader Européen des médias audiovisuels, en développant le numérique, notamment…

RACINE / LA CNIL / LE BIG DATA

Si l’on ferme les yeux et les oreilles… on devrait pouvoir compter pour que l’explosion quantitative des données numériques, oblige la présidente de la CNIL à trouver de nouvelles manières de protéger nos données personnelles stockées sur les serveurs de la Big Tech pour éviter qu’elles ne soient utilisées à des fins commerciales, voire politiques, si celles-ci sont pompés par les médias de masse. (Mediawan…)

Sauf que l’on est en droit de fortement douter, d’un éventuel conflit d’intérêt avec la proximité suivante: Marie Laure Denis présidente de la CNIL, son époux Jean Pierre Denis banquier d’affaires, client du cabinet RACINE lui même cabinet d’affaire de Association de l’économie numérique française et à la manœuvre de cessions/acquisitions dans les secteurs des technologiques et des médias.

COMMENT ENDORMIR UN AGENT DE LA CNIL : LA SURPRENANTE FORMATION DU CABINET RACINE

Malgré les douteuses alliances énumérées ci-dessus, il peut toutefois arriver qu’un agent de contrôle de la CNIL, puisse échapper à la surveillance de sa hiérarchie et irait agacer les mauvais élèves. Mais pas d’inquiétude pour les adhérents de l’Association de l’économie numérique française, le cabinet RACINE est là, pour expliquer comment “brouiller” un contrôle CNIL, comme on peut le constater dans le contenu d’une formation de la commission juridique, dont on vous dépose ci-dessous un échantillon :

Au passage et dans le but de vous informer, on vous file la liste “non-exhaustive” des entreprises et institutions qui auraient reçu cette formation de conseil en dissimulation de preuves :

Mais n’ayez crainte chers concitoyens, tout est absolument cadré et les milliers de données numériques vous concernant, ne pourraient être récupérées afin de servir les intérêts privés. N’en soyons pas si sûr…

RDV la prochaine fois pour vous expliquer comment on pompe des données sur votre vie privée et surtout à quoi elles sont destinées… Restez connecté…

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager C Sympa et Plenel ou lorsque la bobo-collabo attitude flingue Hold-Up

Biden cherche des fonds pour couvrir le processus de transition tandis que Trump multiplie les contestations.