Pour le vice président du CRIF, il y a trop de récupération dans la mort de Georges Floyd

Pour le vice président du CRIF, il y a trop de récupération dans la mort de Georges Floyd

LUTTONS ENSEMBLE CONTRE LE RACISME ET LA HAINE : c’est le titre d’un article publié ce vendredi 12 juin par Gil Taïeb, le vice Président du CRIF. Ce dernier s’inquiète du combat légitime et indispensable contre le racisme, qui est en train de se transformer en lutte raciale, en mise en accusation de toute la police et en appel à la révolte. Si l’on peut être d’accord avec lui sur ce point, il semble tout de même que le mot « ENSEMBLE » ne colle pas tellement bien avec ses écrits…

Alors que nous sommes en plein débat national sur la mort de Georges Floyd, qui a provoqué des manifestations de contestation un peu partout dans le monde, le CRIF vient de donner son point de vue sur la situation en France. En effet, dans un article publié sur le site internet du Conseil Représentatif des Institutions juives de France, le vice Président Gil Taïeb, s’est adressé à sa communauté pour prévenir de la dérive que prend le mouvement.

Trop de récupération dans la mort de georges floyd

Selon Gil Taïeb, on assiste, depuis prés de 15 jours, à une récupération lamentable et dangereuse du meurtre de Georges Floyd. Le vice président du CRIF n’hésite pas à indiquer d’où elle vient. Ces accusations visent notamment, certains artistes qui pour lui, « insultent la République et s’érigent en porte paroles. » S’ils ne sont pas cités, on pense tout de même à Marion Cotillard, Omar SyNabillaKev Adams…

Puis, c’est au tour des parties politiques d’en prendre pour leur grade : « L’extrême droite profitant des débordements, revêt son costume de chevalier blanc luttant contre l’envahisseur. » et  « L’extrême gauche toujours à l’affût d’une cause à récupérer qui pourrait lui rapporter des voix, s’allie à tous les appels à la désobéissance et à la révolte. », écrit tel quel, Gil Taïeb.

Le président du CRIF exprime également son ras le bol, concernant les scènes caricaturales de demande de pardon, les demandes d’interdiction de films, les dégradations et demandes de déboulonnement de statues, qui d’après lui montrent le danger de la racialisation de la situation actuelle.

Contre les ennemis de la Liberté, l’Egalité et la Fraternité

Gil Taïeb l’affirme : « Oui il y a du racisme et de l’antisémitisme en France, notre communauté sait de quoi elle parle pour en avoir payé le prix, mais, la France n’est pas un pays raciste. »

Pour donc en finir avec tous ces fossoyeurs (comme il les qualifie), qui veulent mettre le pays à genoux, le CRIF veut remettre la République et ses valeurs au centre de sa réflexion et de son action. Parce que (je cite.) : les juifs dont les millions de morts sont les témoins de ce que peut être la barbarie et si souvent les victimes directes ou collatérales de ces haines que l’on voit ressurgir et qui rongent notre société aujourd’hui. Témoigne le représentant de l’institution juive.

Aujourd’hui, comme hier, je vais me dresser contre tous les Racistes, les Antisemites, les Homophobes, les Sexistes, les fascistes de l’extrême-droite et de l’extrême gauche, les terroristes, les fanatiques et tous les Populistes : Contre les ennemis de la Liberté, l’Egalité et la Fraternité 

Pour l’institution juive, l’Humanité ne sera sauvée que par les hommes et les femmes de toutes origines et couleurs qui décideront ensemble de faire de cette lutte contre les Haines, leur Combat. Et pour le CRIF, Les déclarations délirantes de haine de Assa Traoré sont plus des appels au chaos qu’à la justice. 

Bon… du coup,  « ENSEMBLE» c’est avec qui ???

Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

One thought on “Pour le vice président du CRIF, il y a trop de récupération dans la mort de Georges Floyd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *