in

Fermetures des commerces: Castex est moins “pec” qu’il en a l’air !

Alors qu’il est moqué jusque dans son propre camp, nous pourrions croire, nous aussi, que Jean Castex est le “cave de service” du président Macron. Il n’en est rien de cela. Au contraire, le politique chevronné est un manipulateur de 1ère classe, n’en doutons plus…

De loin, on pourrait penser que Jean Castex, alias Monsieur déconfinateur, a tout raté : le déconfinement de la 1ère vague et la gestion de la seconde, notamment. Au contraire ! L’homme de main sait parfaitement ce qu’il fait et répond exactement à la feuille de route rédigée par le stratège Macron.

Le confusionnisme entretenu par le locataire de Matignon, depuis l’été dernier, n’est là que pour faire diversion. En ce point, les exemples sont nombreux :

Il nous a affirmé, que les autres pays européens appliquaient les mêmes mesures sanitaires, alors que les commerces étaient ouverts en Allemagne ; puis il a promis 20 milliards d’aides pour aider les petits commerçants, mais dans les faits le budget consacré est de 6 milliards ; il a laissé croire que les restaurants pourraient ouvrir pour Noël sauf que l’on vient nous expliquer qu’ils resteront fermés jusqu’à fin janvier, au moins.

Bien évidemment, on pourrait mettre ça sur le compte de la non connaissance du virus. Sauf qu’en faisant quelques recherches sur le web… on découvre que parallèlement à la mise à mort des petits commerçants, la plateforme de soutien qui leur est dédiée,CLIQUE MON COMMERCE.GOUV , comprend une solution de paiement mobile, pilotée par Paybil une société dont le PDG n’est d’autre que Vincent Duval.

Vincent Duval, avant de devenir PDG de Paylib, était haut cadre de la banque BNP Paris Bas jusqu’en 2018. Peu avant son départ, la banque BNP Paribas et le cabinet d’avocats Weil, Gotshal & Manges LLP ont été mandatés par l’Agence des participations de l’Etat (APE) dans le dossier de la privatisation de la Française des jeux.

Il faut savoir aussi, que Paylib est très présent sur le juteux marché des jeux en lignes.

Proposée par le gouvernement, la solution Paylib permet aux entreprises de mettre en œuvre un système de moyens de paiement en ligne gratuit pendant 3 mois. Paylib est distribué par les principales banques françaises, notamment Crédit Agricole, BNP Paribas, La Banque Postale, Société Générale, Crédit Mutuel Arkea, Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Crédit Mutuel, CIC…

En réalité, le problème de Paylib n’est pas tarifaire puisqu’elle est généralement proposée gratuitement par les banques. Cependant, la confidentialité des données relatives aux transactions effectuées pose question. Voici les données personnelles que Paylib récupère :

  • Caractéristiques du système d’exploitation, du navigateur ou des appareils
  • Géolocalisation de l’Utilisateur
  • L’utilisation du Service
  • Accès aux contacts de l’utilisateur
  • (…) Détail disponible ici

Méprisé de ses ministres, ignoré de ses concitoyens, valet de son maître, voilà que Jean Castex boxe est devenu le chouchou de la finance.

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Communiqué de presse du 17 novembre 2020

Trump vire Chris Krebs, haut responsable de la cybersécurité électorale