in

AngryAngry

Des mineurs “importés” immédiatement libérés après l’agression au couteau d’un gendarme.

En apparence, les cadavres des victimes de terrorisme qui ne cessent de s’empiler sur notre territoire, n’ont aucun effet sur le pragmatisme des justiciers.

Ce mercredi vers 14 h 45, deux gendarmes en civil, observent de loin deux jeunes autour d’un camping-car stationné sur un parking d’Odysseum, à Montpellier. Ils toquent à la portière du véhicule pour s’assurer qu’il est vide d’occupant. Les gendarmes surveillent discrètement, quand ils voient le duo décrocher le vélo fixé à l’arrière du camping-car.

Étant “hors service” au moment des faits, ils appellent la police. Mais les chipeurs prennent la fuite avec leur butin, ils décident alors de procéder à leur interpellation tout en expliquant leur profession aux deux nouveaux venus dans le pays. Pendant que l’un se fait menotter, son complice en profite pour sortir un couteau et tente de poignarder à plusieurs reprises un des militaires, avant d’être neutralisé. 

Rapidement, les policiers de la Brigade Anti Criminalité arrivent sur place pour emporter les deux mineurs non accompagnés âgés de 15 ans, (selon les papiers officiels effectués durant leurs déclarations à leur arrivée sur le territoire français). Placés en garde à vue au commissariat central, où ils expliqueront avoir sorti le couteau pour se défendre, car ils ignoraient qu’ils s’agissaient de gendarmes…

Ils ont été remis en liberté et confiés à la cellule d’urgence des mineurs de l’aide sociale à l’enfance, en attendant d’être convoqués par un juge des enfants au tribunal judiciaire.

Ainsi va la France…

Source : Actu.fr

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Confinement: Les appels à agresser les asiatiques se multiplient en France

Nice : après les égorgements d’un musulman radicalisé dans une église, des centaines de citoyens s’élèvent et scandent la Marseillaise.