in

BLACK LIVES MATTER : Quand l’anti-racisme justifie la violence…

Voici plusieurs semaines que les violences raciales augmentent suite à l’émergence du mouvement Américain importé en Occident par volonté politique et grâce à la complicité des médias de masse. Depuis le début et à contre courant de la bien-pensance, nous évoquons notre scepticisme en ce qui concerne Black Lives Matter et notamment l’étrange ascension de ce phénomène qui a plus tendance à diviser qu’à rassembler…

Cette semaine, dans une vidéo devenue virale aux USA, on voit un client noir dans un magasin Macy’s à Flint dans le Michigan, se défendant « soi-disant » d’un employé blanc qui, selon la victime, le qualifiait de «nègre», a déclenché sa colère et tabassé sans ménagement le vendeur blanc.

Ces oppositions raciales qui se multiplient aux Etats Unis et en Occident ces derniers jours, commencent sérieusement à devenir inquiétantes. D’autant plus qu’elles sont justifiées sous l’angle de l’anti racisme qu’il soit noir ou blanc, et ce depuis le mouvement Black Lives Matter.

Source : @MattWalshBlog (Twitter)

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Après un regain de santé, la relance économique semble déjà s’essouffler en France

«Papa aurait détesté Black Lives Matter», le fils de Mohamed Ali s’exprime sur le mouvement