in , , ,

“World Government Summit” ou quand l’OMS et BlackRock s’accouplent aux Émirats !

[DÉCOUVERTE] Voyage au cœur du World Government Summit. Une rencontre internationale où les plus puissants de la planète mettent à genoux les plus grandes institutions gouvernementales. Mettez vos masques vous risquez fort de tousser…

Conduit par Son Altesse Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice Président et Premier ministre des Emirats arabes unis et souverain de Dubaï, le World Government Summit (WGS) est une plateforme internationale d’échanges de connaissances, dédiée à penser et mettre en forme le futur des gouvernements à travers le monde.

Plus précisément, l’objectif de cette plateforme est d’établir “le programme” pour les futures générations en pensant la façon d’exploiter l’innovation et la technologie pour résoudre les défis universels que l’humanité doit affronter.

Il est une sorte de gouvernement officieux du futurisme, concentré sur les nouvelles technologies et composé de dirigeants politiques, d’experts institutionnels, de pionniers de la finance et de très très riches et influents hommes d’affaires.

Les projets sont planétaires et concernent la transformation de l’Humanité d’ici 2071, rien que ça !

Photo du Guide Book qui est destiné à préparer (en informant et en incitant) les décideurs à planifier les changements dramatiques auxquels les gouvernements pourraient faire face d’ici 2071…

Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui résume les presque 200 pages du Guide-Book intitulé : “ government 2071 – preparing for new frontiers ” (préparer de nouvelles frontières…) que vous pouvez télécharger ICI.

On pourrait comparer le WGS à Bilderberg, en occident. Il ne serait pas inintéressant de savoir si l’institution arabe de Son Altesse Sheikh Rashid Al Maktoum, collabore ou est en concurrence directe avec Bilderberg. C’est en effet un détail qui pourrait nous tuer.

BlackRock, Brookfeild, Infrastructure Partners, l’OMS, LE COVID et les autres…

En ces temps de fous, il vaut mieux rester éveillé pour garder ses réflexes au cas où un radicalisé viendrait nous faucher la vie ou celle d’un proche. Mais attention, car ce ne sont pas les seuls dangers pour les populations. Dans le camp des ennemis figurent également les agents des multinationales spécialisées dans la gestion d’actifs. Ceux-ci sont moins barbares, mais pas moins dangereux pour autant, car ils agissent par délégation. Vous allez comprendre très vite pourquoi et par qui.

Ainsi notre cher Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), au passé plus que douteux, se joint au World Government Summit des penseurs du nouveau monde à venir. Alors qu’en pleine pandémie, il souffle – sans cesse – des recommandations aux dirigeants du monde entier, le voilà… le cul posé sur son large fauteuil en cuir, chuchoter en visio à l’oreille des grands chevaux…

Et pas n’importe lesquels, puisqu’ils ne sont pas moins que :

  • SEM Roberto AzevêdoDirecteur général, Organisation mondiale du commerce.
  • Laurence Douglas FinkPrésident-directeur général, BlackRock, Inc.
  • Bruce FlattChef de la direction de Brookfield Asset Management Inc.
  • Elizabeth CousensPrésident-directeur général de la Fondation des Nations Unies.
  • Adebayo OgunlesiAssocié fondateur de Global Infrastructure Partners.
  • Francesca McDonaghDirecteur général, Bank of Ireland Group.
  • Hadley GambleJournaliste internationale, CNBC.
  • Becky AndersonRédacteur en chef et présentateur, CNN.
  • Puis d’autres investisseurs, ministres, experts… Dont vous pourrez trouver la liste ici.

Et puisque tout y est si publiquement annoncé, poursuivons notre (ré)information des “ affaires du monde ”. Car pendant :

  • que vous êtes CONfinés,
  • que votre commerçant préféré s’est suicidé ce matin,
  • que les merdias perfusés au litron de la subvention publique vous expliquent que vous devez porter votre masque : sinon c’est 135 balles !
  • que les pantins à Manu vous invitent à vous tenir à carreau… si vous voulez manger la dinde avec votre beau-frère à Noël !

Pendant ce temps, l’élite mondiale, elle, la main dans le pantalon, fabrique Monopocluédo. Un jeu de société où les puissants gagnent des millions, tandis que les pauvres crèvent par milliards.

Mais aucune inquiétude à avoir chers CONcitoyens. Il ne s’agit que de l’ambition de nous gouverner à l’échelle mondiale, pour le seul bien de l’humanité. Ayons confiance les yeux fermés à ces clubs de réflexions que sont WGS, Bilderberg… puisqu’ils sont “ parrainés ” par des “ partners ”, entités internationales ayant pignon sur rue et dont l’ agenda 2030 et le Traité de Marrakech, ne servent qu’à servir équitablement les intérêts des peuples.

Bien évidement, tout le monde aura sa place dans le très artificialisé “Monde d’Après”. Celui expliqué dans le guid Book, cité un peu plus haut et constitué de 3 pôles stratégiques autour de la 5G, mère de toutes créations à venir  :

  • Les villes intelligentes “smart cities”
  • Le développement durable ou dit autrement l’écologie 2.0  
  • Les transports intelligents au nombre desquels les véhicules autonomes puis volants…

Voilà, nous vous laissons là-dessus. Au cas où vous souhaiteriez avoir plus de précision sur le WGS, nous vous avons collé une vidéo ci-après de la prochaine rencontre internationale qui s’effectuera finalement en ligne, en apparence. @ bientôt

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

USA 2020 : Jack Dorsey, le patron de Twitter recadré par le sénateur Ted Cruz (VIDÉO)

Mister Déconfinateur annonce le début de la fin de l’économie française. Évidemment…