in

Monde d’après : Macron souhaite reporter les élections régionales…pour effacer ses opposants

S’il existait un trophée dédié au trafic d’influence, la macronie ne serait plus où les ranger, tellement elle excelle dans ce domaine. Lundi, Emmanuel Macron a déjeuné avec Renaud Muselier, afin de lui proposer un report des élections en 2021… Pour, selon les informations rapportées par le Figaro, effacer ses opposants politiques !

Le macronisme ou l’art de flinguer la démocratie. Tel pourrait être le titre d’un film dramatique. Dramatique parce que depuis que les progressistes sont au pouvoir, ils ne cessent de faire régresser la France et n’ont apparemment plus aucune limite dans leur projet de destruction. Une fois de plus, ils nous en font la parfaite démonstration à travers ces échanges révélés par le Figaro, entre Emmanuel Macron et Renaud Muselier le Président des Régions de France.

Les échanges rapportés sont irréalistes. Macron a demandé à Renaud Muselier de l’aider à reporter les élections régionales, initialement prévues en 2021, moyennant des aides financières publiques.

la stratégie d'une superposition du calendrier électoral

Selon les informations du Figaro, lors d’un déjeuner avec le président des Régions de France Renaud Muselier, qui a eu lieu lundi à l’Élysée en présence de la ministre Jacqueline Gourault, Emmanuel Macron a déclaré :

«Je vous aide (financièrement) si vous m’aidez à reporter les régionales après la présidentielle car j’ai des opposants politiques parmi vous»

Avant de préciser au président des Régions de France :

«Je ne vais pas donner de l’argent à mes adversaires»

Des propos non contredits par un proche historique de la majorité contacté par un journaliste du Figaro et qui conforte cette éventualité :

«Il est vrai que le président et tous ses interlocuteurs n’ont pas complètement fermé la porte. Le président y réfléchit», confirme ce cadre de la majorité au Figaro. «Il n’y a aujourd’hui rien d’écrit ni d’étudié»

L’intérêt pour Emmanuel Macron d’obtenir l’approbation de ce report, est d’effacer certains présidents de régions potentiellement candidats à l’élection présidentielle de 2022. Comme par exemple Xavier Bertrand (Hauts-de-France), Valérie Pécresse (Île-de-France) ou Laurent Wauquiez (Auvergne-Rhône-Alpes).

En superposant le calendrier électoral, il les obligerait à faire un choix entre deux campagnes électorales. Ainsi, les prétendants au fauteuil de l’Elysée seraient beaucoup moins nombreux.

un deal sur le dos des français, assumé par l'Elysée

Pour parvenir à ses fins, le président de la République n’éprouve aucune gène à dealer l’argent public. Comme l’explique l’Elysée :

«Le président a évoqué la question du calendrier électoral au regard de la mise en œuvre du plan de relance à l’automne, auquel les régions seront étroitement associées, il ouvre le débat dans l’intérêt général. On ne peut pas demander à ce que les régions participent au plan de relance mais qu’elles interrompent leur action pendant six mois à cause de la campagne».

Une manœuvre politique qui bien évidemment ne convient pas aux présidents de régions qui comme Bertrand Xavier (Hautes de France) dénoncent un scandale démocratique :

«Un jour, Emmanuel Macron veut changer la date de la présidentielle pour l’avancer, le lendemain il veut changer la date des régionales pour les reculer. Les élections ce n’est pas un jeu de dés ! Derrière les élections, c’est le peuple ! Et le peuple on le respecte» s’exclamait le Président des Hauts de France.

Après le non report des élections municipales, qui a probablement coûté la vie à plusieurs de nos concitoyens, la macronie veut maintenant reporter les prochaines élections régionales, en vue de remporter l’élection présidentielle… Le nouveau monde est En Marche et il est prêt à toutes les manipulations possibles pour assouvir ses désirs les plus noirs. Bienvenue dans le monde d’après… 

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Conflit Arabo-Tchétchènien: le ministre de l’Intérieur incapable de rassurer les Dijonnais

EN DIRECT: Manifestation des soignants à Paris