in

Mais jusqu’où iront les Europhiles pour violer les libertés des souverainistes

À contre courant des mondialistes, les valeurs de courage, d’abnégation et de dévouement que portent les souverainistes, ne conviennent pas du tout aux macronistes. Impuissants et infertiles ne supportant plus d’être humiliés ainsi, ces derniers ont alors décidé de faire taire leurs opposants. Et pour y parvenir, ils ne semblent n’avoir aucune limite 

Les Europhiles, c’est anti France… adeptes du fouet Allemand, deviennent de plus en plus haineux envers ceux qui aiment le drapeau tricolore. En effet, trop français pour les progressites : les De Veule, Chalençon et Lapierre,pour ne citer qu’eux, viennent une fois de plus, d’être les victimes de ces bourreaux.

La semaine dernière à Paris, tandis que les Traoré manifestaient par milliers; moins d’une dizaine de compatriotes s’étaient réunis devant le siège la Commission Européennes pour demander le Frexit. Cette mobilisation symbolique a eu le malheur d’accentuer la frustration chez les macronistes, qui ont envoyé leurs exécutants manu militari, pour faire évacuer les lieux. Un moment surréaliste filmé par l’équipe du Média pour Tous et le reporter Vincent Lapierre.

Christophe Chalençon, une nouvelle fois interpellé alors qu'il circulait tranquillement dans les rues de Paris

Plus récemment, ce jeudi 18 juin, alors que Christophe Chalençon circulait calmement avec une petit groupe d’amis dans la capitale, ce dernier étant suivi par les renseignements généraux, fut interpellé puis embarqué au commissariat de police du 7ème arrondissement de Paris sans raison aucune.

Les souverainistes première cible à abattre pour les progressistes

Cette haine contre les amoureux de la France, devient inquiétante. Car en effet, depuis ces derniers mois, les pressions des progressistes s’intensifient. L’anti souverainiste extrémiste, Jacques Attali, porte parole officieux des progressistes, semble être de moins en moins tolérant, envers ceux qui remettent en question la politique de l’Europhile Macron, comme on peut le constater dans cette vidéo : :

Il faut reconnaître que le camp des souverainistes ne joue pas en faveur de la réélection d’Emmanuel Macron. Le souverainisme se situant ni à droite, ni à gauche, mais portant des valeurs fondamentale sur laquelle la nation a bâti son histoire, agace les mondialistes. Nul doute que cette lutte ne fait que commencer.

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Loi Avia : Le conseil constitutionnel tacle les espoirs du CRIF

Macronie : nouvelle provocation de Sibeth Ndiaye