in ,

Jean François Delfrassy ou celui à qui l’exécutif fait dire ce qu’il veut…

Il fera probablement parti de ces traîtres qui seront, un jour, jugés pour Haute Trahison et que la nation ne saura préserver. Le professeur Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique, est à nouveau envoyé sur les plateaux pour nous faire la communication trompeuse du gouvernement.

Dés le mois de septembre, la rentrée venait à peine de sonner que notre bon vieux Delfrayssy, grand servile professeur d’un scandale d’État et téléguidé par Macron 1er venait s’inquiéter dans les médias mainstream du niveau de l’épidémie de coronavirus en France, estimant que le gouvernement allait devoir “ prendre des décisions difficiles ”.

Il aura fallu attendre alors plus d’un mois et que la situation soit véritablement incontrôlable, pour que les mesures “ choc ” pré-annoncées par le président du comité scientifique commencent à être étalée, c’est à dire mi-octobre. Pourtant, le 9 septembre 2020, ce dernier annonçait déjà que le système hospitalier va se trouver en situation difficile dans l’offre de soins en termes de lits de réanimation dans les semaines qui viennent”, puis ajoutait ajouté aussi, “un certain nombre de mesures seront à prendre et à décider dans les huit à dix jours maximum, compte tenu du délai ensuite du retentissement de ces mesures”.

Et voilà qu’il nous revient ce lundi 26 octobre pour nous annoncer qu’il faut prendre des mesures fortes : “Plus on prendra des mesures rapidement, plus le niveau de ces mesures aura une certaine efficacité ”. Pour lui, les français sont responsables de ce qui arrive et il faut donc prendre des mesures encore plus fortes. Plus exactement un confinement les week-end et un couvre-feu à compter de 19h en semaine. Y arrivera t-on un jour, peut-être…

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une femme de 30 ans tuée et plusieurs personne poignardées après une bagarre

Réseaux sociaux : Des centaines de commentaires islamistes prônant la décapitation et la guerre ouverte avec la France.