in

Éric Ciotti grand serviteur de la France, soupçonné de détournement de fonds publics.

L’ex cumulard est soupçonné d’une éventuelle mise à disposition des moyens de la présidence du Conseil départemental, depuis septembre 2017, alors qu’il avait été dans l’obligation de démissionner de son mandat. 

Pour se mettre en conformité avec la loi sur le cumul des mandats, Eric Ciotti avait démissionné de la présidence du Conseil départemental en septembre 2017. Une fonction qu’il a exercé durant presque 9 ans. 

Or, depuis cette date, Anticor06 (association qui dénonce la corruption), a constaté une utilisation apparaissant comme possiblement illégale par Ciotti de moyens humains et matériels du Conseil Départemental 06 ; des faits qui pourraient être constitutifs d’un détournement de fonds public. Suite à ces révélations, le parquet de Nice a estimé que les éléments étaient suffisants pour ouvrir une enquête.

Toutefois, l’actuelle vidange des prisons françaises libérant des flots d’islamo-racailles, doit probablement rassurer Éric Ciotti. Effectivement, ce dernier n’aura pas trop à s’inquiéter de la sévérité de l’opinion publique puisqu’elle est focalisée sur la terreur qui règne en mettre dans le Pays. Parallèlement, les arrangements entre amis/ennemis et le “réseau” devraient, passez moi l’expression, lui sortir le cul des ronces !

Nous le savions certes déjà, mais nous le constatons une fois de plus, nous ne sommes plus dans un état de droit, car la corruption a pris le pas sur l’équité et le droit.

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UNE de Charlie Hebdo se moquant d’Erdogan : Les turcs menacent de réagir après “ces nouvelles attaques” envers l’islam.

Manifestation pro-Arménie sur l’A7 : Des Turcs attaquent les manifestants à coups de marteau (vidéo)