in ,

Billet d’humeur: Carole Delga, juge et conseillère.

Serait- t’elle en train de se radicaliser ? Probablement, selon la Cour de Cassation qui a rejeté le pourvoi de la présidente de la région Occitanie, confirmant ainsi, sa condamnation et les peines prononcées en appel le 26 avril 2019 pour : »discrimination envers la commune de Beaucaire à raison de l’opinion politique de la municipalité. En effet, l’élue  républicaine modèle, s’était attribuée le droit de pouvoir sanctionner politiquement le maire RN de la ville de Beaucaire en refusant de valider un contrat de ville dont le projet avait pour objectif la construction d’un lycée général dans cette ville de plus de 15 000 habitants.

Hélas, ce n’est pas la première fois que la militante socialiste transgresse les règles démocratiques. En février 2017, Carole Delga n’hésite pas en pleine assemblée plénière, à arracher le micro d’ Emmanuel Crenne, Conseiller Régional RN du Lot, pour le faire taire !

Celle qui, par son plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme veut éduquer les occitans réfractaires afin de les remettre dans le droit chemin, n’a donc presque aucune limite pour imposer la pensée unique. Plus inquiétant encore, la socialiste n’éprouve aucune gène a cocufier ses électeurs au nom du pacte républicain.

Vous savez ! ?? Ce fameux cordon sanitaire grâce auquel on peut ouvertement rincer ses trahisons. Celui qui permet d’aller passer la langue chez ses opposants en tout bien, tout honneur… sous prétexte de faire barrage à ce qu’ils appellent communément : l’extrême droite !

En ce point, les positions prisent par la présidente de Région lors des dernières élections municipales ne nous contrediront pas.

Vous l’avez tous bien compris. Vous les réfractaires occitans. Vous qui refusez la béquée nauséabonde imposée par la servile médiacratie. Vous qui êtes systématiquement placé dans la case des infréquentables fachos antisémites, si vous vous éloignez du troupeau.Vous savez parfaitement que leur navrante stratégie électorale n’est plus au goût de la majorité des français. Malgré tout, ils tentent encore et encore de s’accrocher aux branches. comme dans une pénible chute qui dure et qui dure, depuis si longtemps déjà, qu’il ne nous tarde  qu’une chose : d’assister à leur dramatique crash.

En attendant qu’advienne ce moment et en toute humilité, si nous avions un conseil à donner à notre conseillère de la bien-pensance, il serait le suivant:

De bien vouloir cesser de juger les Occitans, car ils ne sont pas encore assez cons pour ne pas comprendre : que la droite, que la gauche, officient à tour de rôle et depuis des décennies, à la lente mais réelle dégradation de la France. Mais aussi et surtout, de son tissu économique et social, de son autorité et de sa place à l’échelon Européen et mondial.

Dans l’immédiat, il serait plus opportun d’aller combattre l’insécurité qui explose dans la capitale régionale toulousaine, plutôt que de chercher piteusement des boucs émissaires à l’inefficacité.

Pour le reste il reviendra alors aux Occitans, en 2022, de faire ce coup-ci le bon choix en matière de choix électoral et d’en assumer, à terme, les joies ou la gueule de bois. A.LARREY

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Le numéro 2 “Désordre Ordonné” est disponible !

Les palavasiens…Ces nouveaux corses du continent !