in

Ce sera juste un milliard supplémentaire de perdu

Et un milliard de plus pour les banlieues, un. Mais cette fois ce sera le bon, promis. Le trafic va cesser, les règlements de comptes aussi, tout comme les affrontements entre bandes et les guets-apens.

On ne jettera plus ses ordures par les fenêtres, on n’incendia plus les écoles, les voitures et les médiathèques, on ne tirera plus au mortier sur les flics et les pompiers. Le fraîchement rénové ne sera pas vandalisé et dégradé en quelques semaines. Le taux d’activité va grimper en flèche, le niveau va monter, tout le monde va se prendre en main, et prendre soin de son espace de vie, il fera bon vivre partout. Plus personne ne se fera agresser ni harceler. Non ?

Eh bien non. Ce sera juste un milliard supplémentaire de perdu, pour arroser la richesse de la diversité en attendant qu’elle pousse – déjà quarante ans de patience. Mais les élus sont contents, les clients aussi. Et la fabrication d’enclaves étrangères se poursuit. Comment et pourquoi l’État subventionne le communautarisme et l’immigration de masse : La France Interdite, toujours disponible, de retour en librairie dès samedi.

Actualité commentée : Jean Castex promet 1 milliard d’euros aux quartiers populaires (Le Monde)

Written by Laurent Obertone

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Élection américaine : Pourquoi le logiciel Dominion est accusé par Trump de votes frauduleux

Dr Vincent Reliquet : Folie sanitaire, politique, médiatique, financière