Une Éléphante enceinte meurent après avoir mangé un ananas farci de pétards

Une Éléphante enceinte meurent après avoir mangé un ananas farci de pétards

Un éléphant sauvage avait quitté les forêts de Silent Valley dans le district de Palakkad, circulant dans un village voisin à la recherche de nourriture. Selon des agents forestiers, l’éléphant est soupçonné d’avoir mangé l’ananas piégé, qui aurait été placé par des villageois.

L'horreur humaine dans toute sa splendeur

Mercredi dernier, un éléphant qui était enceinte est décédé au Kerala, debout agonisant dans l’eau, après avoir mangé un ananas rempli de pétards, qui aurait été déposé par des villageois. Le fruit a explosé dans sa bouche, la conduisant à une mort certaine.

La tragédie a été révélé par un garde forestier, qui a expliqué les détails de la mort horrible de l’éléphante sur les réseaux sociaux.

L’animal avait quitté les forêts de Silent Valley dans le district de Palakkad (Inde), pour se rendre dans un village voisin à la recherche de nourriture.

Les ananas avec des pétards faits maison, sont généralement utilisés par les habitants pour protéger leurs récoltes contre les sangliers.

En toute confiance, elle a approché les habitants, lorsque l’ananas qu’elle a mangé a explosé. « Elle a dû être choquée non pas en pensant à elle-même, mais au petit qu’elle allait accoucher dans 18 à 20 mois », a déclaré l’officier forestier Mohan Krishnan, qui faisait partie de l’équipe d’intervention pour sauver l’éléphant, et qui a posté son témoignage sur Facebook.

L’explosion des pétards dans sa bouche était si puissante que sa langue et sa bouche ont été gravement blessées. L’éléphant se promenait dans le village, dans une douleur extrême et dans la faim. Elle n’a pu rien manger à cause de ses blessures.

« Elle n’a pas fait de mal à un seul être humain même lorsqu’elle courait de douleur dans les rues du village. Elle n’a pas écrasé une seule maison. C’est pourquoi j’ai dit qu’elle était pleine de bonté », a écrit M. Krishnan dans son post émouvant, accompagné de photos de l’éléphant.

 

 

photo de M.Krishnan (facebook)

L’éléphant a finalement marché jusqu’à la rivière et s’est tenu là. Les photos ont montré l’éléphant debout dans la rivière avec dans sa bouche un tronc, peut-être pour un certain soulagement de la douleur insupportable. L’officier forestier a dit qu’elle avait dû faire cela pour éviter les mouches et autres insectes sur ses blessures.

Les autorités forestières ont amené deux éléphants captifs, appelés Surendran et Neelakanthan, pour la conduire hors de la rivière. « Mais je pense qu’elle avait un sixième sens. Elle ne nous a pas laissé faire quoi que ce soit », a écrit Mohan Krishnan.

photo de M.Krishnan (facebook)

Après des heures de tentatives des autorités pour sauver l’éléphant qui, l’éléphante est décédée à 16 heures le 27 mai, debout dans l’eau. 

photo de M.Krishnan (facebook)

L’éléphant a été ramené à l’intérieur de la forêt dans un camion, où les agents forestiers l’ont incinéré.

« Elle avait besoin de lui faire les adieux qu’elle méritait. Pour cela, nous l’avons emmenée à l’intérieur de la forêt dans un camion. Elle était allongée là sur du bois de chauffage, sur la terre où elle a joué et a grandi » Raconte M.Krishnan. « Le médecin qui a fait son autopsie m’a dit qu’ elle n’était pas seule. Je pouvais sentir sa tristesse même si l’expression sur son visage n’était pas visible à cause de son masque. Nous l’avons incinérée dans un bûcher là-bas. Nous nous sommes inclinés devant elle et avons rendu nos derniers respects « , a tristement écrit l’officier des forêts.

photo de M.Krishnan (facebook)
Partagez l'info...

Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *