in ,

JANVIER S’ANNONCE DOUX ET ASSEZ NUAGEUX…

Si vous attendez avec une certaine impatience le retour de conditions plus hivernales avec du froid et de la neige, alors vous serez probablement déçus car après un mois de décembre plus doux que la normale (+2,5°C en moyenne), ce mois de janvier devrait également connaître des températures supérieures aux valeurs dites de saison. En revanche, et à l’inverse de décembre, le temps sera nettement plus calme en raison de la proximité des hautes pressions. Cet anticyclone, à l’image de cette fin de semaine, pourra malgré tout connaître quelques signes de faiblesse et ainsi laisser passer par moments des perturbations. Dans ces conditions, la neige pourrait commencer à manquer sérieusement dans les stations de basse et de moyenne altitude.

Une 1ère quinzaine grise et assez douce

Après un premier week-end de 2020 placé sous le signe d’un ciel hésitant entre nuages et soleil, cette semaine du 6 au 12 janvier restera dans l’ensemble anticycloniqueCes hautes pressions seront également synonymes de nuages bas et de brouillards fréquents qui peineront à se dissiper en cours de journée, en particulier dans les régions de la moitié nord. Le soleil dominera en revanche très largement des Pyrénées aux Alpes et jusqu’à la Corse. Il n’y a que lundi où sous l’effet d’un vent de sud-est, des entrées maritimes apporteront un temps couvert dans le golfe du Lion et jusqu’à la Provence. Entre mercredi et jeudi, le ciel se fera également plus menaçant de l’Atlantique jusqu’au nord-est au passage d’une perturbation atténuée apportant quelques pluies éparses. Les températures se situeront en moyenne 2 à 3°C au-dessus des normales saisonnières avec quelques gelées possibles dans l’est en début de semaine et des maximales de l’ordre de 7 à 9°C l’après-midi au nord et de 10 à 12°C au sud.

Au cours de la semaine du 13 au 19 janvier, les conditions n’évolueront quasiment pas. L’anticyclone s’étendant des Açores à l’Europe centrale fera ainsi toujours barrage aux perturbations atlantiques. Néanmoins, ce temps sec ne sera pas forcément synonyme de soleil en raison de la persistance des phénomènes de basses couches, se traduisant par de la grisaille et des brouillards. Les régions septentrionales et certaines vallées (sud-ouest, Saône, plaine d’Alsace) seront plus exposées que le quart sud-est du pays. Côté températures, les valeurs baisseront légèrement pour se situer autour des normales de saison en matinée comme l’après-midi alors que les précipitations seront déficitaires sur l’ensemble du territoire.

Vers un temps plus perturbé d’ici la fin du mois ?

Un changement de temps plus notable pourrait se dessiner pour la semaine du 20 au 26 janvier. Selon les derniers scénarios, l’anticyclone pourrait céder du terrain et c’est ainsi un flux d’ouest à sud-ouest qui s’installerait. Dans ces conditions, une succession de perturbations est attendue avec des pluies fréquentes, sauf dans les régions du sud-est. Avec des températures à nouveau supérieures aux normales de saison, la limite pluie-neige se situera souvent au-dessus des 2000 mètres d’altitude, favorisant ainsi les stations alpines et pyrénéennes de haute altitude.

Les derniers jours de janvier devraient également rester perturbés avec de l’humidité et une certaine douceur dans la plupart des régions. Sur l’ensemble de ce premier mois de l’année, l’excédent de températures atteindra +1,5 à +2°C par rapport à la normale établie sur la période 1981-2010 tandis que les précipitations seront légèrement déficitaires, un déficit qui s’annonce plus marqué à proximité de la Méditerranée.

Source : tameteo.com

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

CAP D’AGDE : ATELIERS PHOTOS

POUR AVOIR DU BON SPERME, MANGEZ DE LA SALADE !