in

LoveLove CryCry

USA 2020 : “des patrons de la silicon Valley ont aidé Biden”, la très respectée avocate, Sidney Powell, prédit des révélations explosives.

Malgré que les médias de masse ont annoncé que Joe Biden est le nouveau président des États Unis, il est loin d’être officiellement désigné comme tel. Entre les multiples recours judiciaires lancés dans des Etats décisifs par Donald Trump, et les accusations explosives concernant Dominion Voting System, seule la justice pourra trancher.

Depuis qu’il a été proclamé vainqueur de l’élection américaine par les médias, le candidat démocrate Joe Biden tient ses conférences de presse sous l’appellation “bureau du président élu”, indiquant qu’il prépare les quatre prochaines années de son administration afin d’être prêt lors de l’investiture, en janvier prochain.

Or, l’élection présidentielle 2020 est loin d’être actée, puisque le Collège électoral ne fera son choix que le 14 décembre prochain et que les accusations de fraudes massives, dénoncées par Trump, semblent adossées à des preuves fondées qui sont désormais entre les mains de la justice américaine.

“La Silicon Valley” accusée d’avoir contribué à une stratégie organisée pour le renversement de la présidence Trump

Le président Trump a gagné non pas avec des centaines de milliers de voix d’avance, mais avec plusieurs millions voix d’avance… ” c’est ce que vient d’annoncer la grande avocate Sidney Powell, qui parle rarement pour ne rien dire.

Parallèlement à cette déclaration, Sidney Powell a déclaré sur Fox News qu’un vaste système avait été mis en place de puis 4 ans pour renverser le président Trump. L’avocate de Trump a aussi révélé que des “gens” de la Silicon Valley auraient participé à cette action, indiquant que des sociétés de Big tech, de médias et de médias sociaux seraient impliquées.

 

 

Sidney Powell explique que le logiciel Dominion a d’abord été produit pour “manipuler” des élections dans des pays étrangers. Cette avocate de Trump et du général Flynn est l’une des voix juridiques les plus écoutées et les plus respectées des Etats-Unis. 

Des propos qui surviennent au moment où Kamala Harris a lancé un appel aux dons, dans le but de pouvoir contre attaquer judiciairement les accusations du camp Trump. Une position qui pourrait expliquer que Trump ne bluffe pas. 

À suivre donc…

Quand est-il concrètement ?

L’équipe de campagne de Donald Trump soutient que la loi électorale a été violée dans plusieurs Etats, affirmant, témoignages à l’appui, que d’une part des votes ont été comptés sans la présence d’observateurs, et d’autre part que de nombreux votes frauduleux ont été pris en compte. 

Des procédures judiciaires sont toujours en cours dans le Michigan, la Pennsylvanie, le Nevada, l’Arizona et le Wisconsin. Un recompte de votes est par ailleurs en cours en Géorgie, tandis qu’un autre va avoir lieu dans le Wisconsin.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

“Il ferait n’importe quoi pour rester au pouvoir” Obama explique que Trump est un dictateur

[ALERTE INFO] Opération de police en cours à Woippy en Moselle.