in ,

Progressisme : ouverture d’une école islamique pour les musulmans transgenres. (Vidéo)

Cette information pourra surprendre et pourtant le Bangladesh a bien ouvert ce vendredi, sa première école islamique pour les musulmans transgenres.

Ils seraient quelques 1,5 million de personnes transgenres au Bangladesh à majorité musulmane. Malgré tout, la communauté LGBT fait face à une discrimination généralisée dans ce pays d’Asie du Sud, avec une loi de toujours en vigueur, qui punit le sexe gay de peines de prison..

Malgré tout, ils étaient 50 étudiants transgenres à lire des versets coraniques pour marquer l’ouverture de la Dawatul Islam Tritio Linger Madrasa, ou école islamique du troisième genre, à la périphérie de la capitale du Bangladesh, ce vendredi.

Shakila Akhter, une étudiante de 33 ans, explique qu’elle est extatique et qu’elle est très reconnaissante envers les fondateurs de cette nouvelle école.

C’est autour de Akhter, née fille qui dit toujours avoir voulu devenir médecin ou avocate, mais ces ambitions ont été contrecarrées lorsqu’elle a quitté la maison, alors qu’elle était encore enfant pour rejoindre une commune transgenre.

“Nous sommes musulmans, mais nous ne pouvons pas aller dans une mosqué, nous ne pouvons même pas nous mélanger avec d’autres membres de la société.”a déclaré Akhter.

Ainsi grâce à ce nouveau concept, jusqu’à 150 étudiants pourront recevoir des leçons similaires à celles d’une madrasa traditionnelle, où le Coran est enseigné avec la philosophie islamique, le bengali, l’anglais, les mathématiques et les sciences sociales.

En 2015, des extrémistes islamistes avaient torturé à mort un activiste gay de renommé et le rédacteur en chef d’un magazine LGBT, tandis que d’autres homosexuels de premier plan ont depuis fui le pays.

Source : France 24

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Covid-19 : La situation des hôpitaux en Italie est alarmante, des patients sous respirateur sur de simples civières dans les couloirs.

Justice : Relaxé après avoir mordu un policier et malgré la découverte de 9 kilos de cannabis lors de la perquisition.