in

Elle vote Trump au Texas et découvre qu’elle a également voté Biden en Californie, par correspondance…

Une américaine dit avoir voté en personne pour le président Trump au Texas et découvre avec stupéfaction sur les listes électorales, qu’elle avait également voté dans le comté d’Orange, en Californie, par correspondance.

Ce témoignage est vérifié. Effectivement, Amanda Murphy a donné la permission que son nom soit révélé et a remis son témoignage aux avocats de l’équipe de campagne Trump chargés du litige électoral en cours.

Amanda Murphy a déménagé de la Californie au Texas, il y a un an et déclare avoir voté pour Trump aux élections de 2020. Cependant, lorsqu’elle vérifie les listes électorales sur le site officiel voterstatus.gov, le résultat de recherche lui indique qu’elle avait été enregistrée en tant que “votant permanent par correspondance” dans le comté d’Orange, avec une préférence pour le candidat du parti démocrate et qu’elle avait reçu un bulletin de vote, le 5 octobre 2020.

nul

Les captures d’écran montrent également, que ce bulletin de vote par correspondance avait été reçu et accepté dans le comté d’Orange, le 3 novembre 2020, malgré le fait qu’Amanda n’avait pas voté en Californie.

nul

Amanda Murphy explique qu’elle n’a jamais voté par correspondance de sa vie et que la dernière fois qu’elle a voté en Californie, c’était en 2012 pour Barack Obama.

À LIRE AUSSI : Quand Murdoch, le patron de Fox News décide de lâcher Trump…

En outre, l’américaine explique, qu’elle a été surprise d’apprendre, qu’elle a voté en 2016, alors qu’elle n’a pas voté du tout.

nul

Des captures d’écran du site officiel voterstatus.gov corroborent avec les affirmations de Murphy.

De son côté, l’administration Trump poursuit actuellement des poursuites dans un certain nombre d’États dans le but d’enquêter sur les allégations de fraude électorale dans de nombreux États clés.

Source : InfoWars

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FOCUS : Premier test prometteur pour le Virgin Hyperloop

Comment l’État profond s’est servi de “Borat” pour étouffer les affaires de corruption de la famille Biden.