in

Des milliers d’américains descendent dans la rue pour protester contre la brutalité policière et la politique de sécurité de Trump

De Philadelphie à Washington, ce dimanche 1er juin, plusieurs milliers d’Américains sont descendus dans la rue pour contester le racisme dans la police et la menace de Trump d’envoyer l’armée sur les manifestants.

Les manifestations déclenchées après la mort de George Floyd au Minnesota et de Breonna Taylor à Louisville, tous deux sans armes face à la police, ont dégénéré dimanche soir, jusque dans l’enceinte de la maison blanche. Au son des hélicoptères  et des tirs de gaz lacrymogènes, le président a déclaré qu’il enverrait « des milliers et des milliers » de soldats si les gouverneurs n’engageaient pas la Garde nationale pour arrêter les manifestations.

 

Minneapolis

Sur l’ensemble du territoire, des manifestations qui ont inclus des pillages, ont fait plusieurs morts la semaine dernière aux Etats Unis. La police de plusieurs villes a fait usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc sur la foule, sans épargner les journalistes qui se trouvait ici ou là. Des villes du pays ont même instauré des couvre-feux.

Mais malgré le chaos de ces derniers jours, des grand groupes de manifestants pacifiques ont continué de se rassembler lundi soir.

Dans le Minnesota, une grande foule s’était rassemblée devant le manoir du gouverneur à Saint-Paul lundi soir, s’asseyant paisiblement ensemble avant de partir en marche.

Interrogée par un journaliste, une jeune fille de 21 ans de Saint Paul, a dit vouloir venir protester contre la brutalité policière qu’elle vit depuis qu’elle a 15 ans et qu’elle venait manifester presque tous les jours cette semaine.

 » Les flics continueront d’être reconnus non coupables … il s’agit de se rassembler en tant que communauté et de ne pas abandonner », a-t-elle déclaré.

Philadelphie

La ville de Philadelphie avait annoncé un couvre-feu à partir de 18 heures.

Mais peu de temps avant le début du couvre-feu, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes sur des centaines de manifestants qui avaient bloqué l’autoroute Vine Street dans les deux sens.

La police d’État a déclaré  qu’elle avait tiré des gaz lacrymogènes parce que certaines personnes les ont bombardés de cailloux et de bouteilles, mais les personnes qui ont partagé des vidéos et des images de l’incident sur Twitter ont déclaré qu’elles protestaient pacifiquement, lorsque la police les a nassé et utilisé du gaz lacrymogène sur toute la foule.

Plusieurs médias ont indiqué que la police avait également larguée des gaz lacrymogènes sur des personnes depuis un hélicoptère.

Sur Twitter des témoins ont également déclaré que la police n’avait donné aucun ordre de dispersion avant de déployer les gaz lacrymogènes.

« Ils blessent des personnes non armées avec des armes de guerre », a Twitté  Marissa Johnson-Valenzuela sur Twitter , une écrivaine connue.

Un peu plus tard, une vidéo montrait un groupe d’hommes blancs avec des battes de baseball, circulant dans le quartier de Fishtown alors que des policiers se tenaient à côté d’eux.

« Ne mettez pas nos policiers en danger », peut-on entendre crier à un autre groupe de personnes.

Plus tôt dans une autre partie de la ville, un journaliste du Philadelphia Inquirer a partagé sur Twitter une vidéo montrant des policiers se mettant à genoux avec des manifestants à l’extérieur de l’hôtel de ville. Un journaliste de KYW Newsradio a également partagé une vidéo d’un grand groupe d’officiers de police de Philadelphie et de membres de la Garde nationale se mettant à genoux devant des manifestants.

New York

À New York, une foule a marqué le début du mois de la fierté devant le Stonewall Inn avec une veillée. Les orateurs ont rendu hommage à Marsha P. Johnson, dont l’activisme a donné le coup d’envoi au mouvement moderne des droits LGBTQ. Le nom de chaque femme trans noire qui avait été tuée au cours des cinq dernières années a également été lu à haute voix.

Plus tard dans la soirée, à Brooklyn, des manifestants ont prononcé des discours et ont défilé.

«Arrêtez de payer vos factures. Arrêtez de payer pour le transport. Ils ne peuvent pas tous nous enfermer », a déclaré un activiste, appelant au boycott économique.

« Ne détruisez pas d’où vous venez », a-t-il ajouté. « Ne détruisez pas vos quartiers. » Scandait-il.

Washington

Alors que Trump s’apprêtait à prononcer un discours devant la Maison Blanche, la police a fait usage de gaz lacrymogène sur la foule de manifestants pacifiques.

Dans une brève allocution, Trump s’est déclaré être « président de la loi et de l’ordre » et a prévenu qu’il déploierait l’armée contre tous les manifestants.

La raison pour laquelle des centaines de manifestants pacifiques ont été gazés aux larmes a ensuite été révélée : Le président voulait une séance de photos devant l’église épiscopale de St. John’s, qui avait été endommagée par un incendie la nuit précédente.

Los Angeles

Lundi, des manifestations ont eu lieu dans la région de Los Angeles, notamment à Van Nuys, West Hollywood et Hollywood.

À Van Nuys, la foule a commencé pacifiquement.

Mais, plus tard dans la journée, la situation a changé et une tentative de pillage dans une entreprise locale a été évitée par les propriétaires du magasin. 

À Hollywood, des habitants ont défilé dans les rues et se sont finalement dispersés dans les quartiers. Des caméras de télévisions locales ont capturé des images de pillages avant que la police n’intervienne avec des gaz lacrymogènes

Plus tôt dans la journée, à West Hollywood, une foule de manifestants s’est jointe aux policiers pour se mettre à genoux.

Partagez l'info...

What do you think?

Written by Alexandre LARREY

Curieux et passionné par les questions de géopolitique...

Comments

Leave a Reply
  1. A Washington, ils etaient des milliers a defiler dans les rues de la capitale americaine, aux abords de la Maison Blanche, du Capitole ou encore du memorial de Lincoln. Sur les grilles dressees devant la Maison Blanche, des manifestants ont accroche les tetes de George Floyd, Michael Brown, Trayvon Martin ou encore Breonna Taylor, des Afro-Americains tous morts aux mains de la police americaine ces dernieres annees.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Des députés veulent mettre en place le licenciement de transition écologique…

Qui sont les 1 000 salariés les mieux payés de France ?