in

Biden cherche des fonds pour couvrir le processus de transition tandis que Trump multiplie les contestations.

Joe Biden sollicite des dons de “supporters” pour couvrir les dépenses du processus de transition, alors que Donald Trump continue de contester les résultats de l’élection américaine 2020.

Biden, qui a été déclaré président élu par les médias de masse, a commencé à diffuser des annonces de collecte de fonds sur les réseaux sociaux, sollicitant des contributions pour aider à payer le processus de transition.

“Parce que le président Trump refuse de concéder et retarde la transition, nous devons la financer nous-mêmes et avons besoin de votre aide”, pouvez-t’on lire dans une de ses tweets. “Si vous le pouvez, participez au financement de la transition Biden-Harris.”

Cet appel au dons intervient, alors que les résultats de l’élection présidentielle continuent d’être contestés. Le président Donald Trump et ses alliés, affirment que la victoire déclarée par les médias de Biden est inappropriée étant donné que l’ancien vice-président n’aurait pas encore la légitimité dans plusieurs États décisifs. Par exemple, en Arizona, qui a été attribué à Biden le soir des élections, vient de voir plus de 11000 voix disparaître après vérifications.

De même, Biden détient une avance étroite sur Trump en Géorgie, au Wisconsin, au Nevada et en Pennsylvanie. Dans tous ces États, qui sont décisifs pour que Biden obtienne les 270 votes et accède à la maison blanche, des allégations d’irrégularités électorales ont émergé. En effet, la campagne Trump a déposé des contestations judiciaires des résultats préliminaires de chaque État.

Compte tenu des irrégularités électorales et des litiges en cours, l’Administration des services généraux n’a pas encore officiellement reconnu Biden comme le vainqueur de l’élection américaine 2020. L’accusé de réception de cet agence est absolument nécessaire pour que le processus de transition formel commence.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Données personnelles: Quand Orange, Amazon, La banque postale… apprennent à “brouiller” un contrôle de la CNIL.

Crise économique : Le plan de relance économique de l’UE contaminé par la division