in

La suppression de la monnaie papier, vous n’en avez pas rêvé, Lagarde le fait.

Que se passera-t-il si l’on supprime la monnaie papier ?

Selon note bonne madame Lagarde cela permettra :

1- d’éviter un effet moutonnier de retrait massif d’argent tandis que votre banque dépose le bilan. En effet finies les queues pour retirer son cash tandis qu’une banque fait faillite avec un tel système. La banque pourra donc parier plus, prendre plus de risques, faire plus d’argent, et en cas de ratés ne pas faire faillite car elle pourra se payer directement sur votre épargne.

En clair les conneries de la banque ne seront plus sanctionnées, voir seront encouragées. Quel beau progrès mais on se demande pour qui c’est un progrès?

2- sans cash, finies les transactions frauduleuses nous assure-t-on. Finis les commerces parallèles et le travail au noir. Et oui sans cash, la blockchain permettra à la banque centrale européenne de tracer toutes vos dépenses, même les plus minimes. Ainsi fini l’achat de stupéfiants, finis les escamotages de « black » par les commerçants et artisans, finis les jobs payés de la main à la main qui arrondissent les fins de mois.

Avec ce système, la monnaie virtuelle deviendra l’outil de surveillance rêvé. La banque saura chaque semaine ce que vous achetez, si c’est conforme à votre niveau de vie, si c’est un achat incompatible avec votre vie de famille, de couple etc.

En clair tous les avantages d’un big brother nous surveillant en permanence. Et pour nous quels avantages? Ah là, ce n’est plus pareil, finis les billets de 20 balles glissés dans la tirelire des enfants, finies les pièces de « la petite souris » finies les possibilités de faire un petit job qui sauve en fin de mois, fini l’escamotage qui sauve le petit commerce quand l’activité baisse un peu mais que les cotisations et charges continuent à arriver.

Ne nous trompons pas, en la matière même s’il y a des fraudeurs qui se gavent, beaucoup ne font cependant que boucler leurs fins de mois en se servant de cette « souplesse ». Vous me direz dans ce cas précis que c’est de la fraude et vous auriez raison, mais parfois la morale est un luxe que tout le monde n’a pas quand il y a le crédit à payer, la voiture à réparer etc.

A titre d’exemple lorsque l’inde a supprimé une partie de sa monnaie papier en 2016, les petites coupures essentiellement, ce ne sont pas moins de 20 millions de familles -vivant de petits jobs à la journée- qui se sont vues perdre leurs activités et ont été encore plus précarisées. Certes l’état en récupèrera une partie, mais une partie pour faire quoi? Pas pour la mettre dans du personnel hospitalier je le crains. Et si l’objectif affiché c’était de récupérer l’argent fraudé pour remplir les caisses de l’état, peut-être qu’une autre piste serait envisageable : celle d’aller chercher les 2000 milliards de fraude annuelle actuelle du « Shadow banking« . Fraude pourtant bien permise par le système monétaire mondial numérique actuel.

Le seul avantage en la matière que l’on peut aisément déduire c’est : que seuls les petits resteraient prisonniers du système bancaire, on pourrait les saisir, bloquer leurs comptes pour n’importe quel délit de pensée tandis que les très gros, jouant du système mondialisé, pourront tranquillement continuer à évader fiscalement.

Bel avantage que de museler toute opposition potentielle en tenant totalement et unilatéralement le nerf de la guerre.Vous la sentez la dictature financière? Elle est à nos portes, même le très gauchisant magasine la bourse au quotidien s’en inquiète.

Julien LOVATO

Written by Julien Lovato

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

L’écologie passe par la prise en compte du bien commun…

Thomaïe: Et si l’affaire Michel Zecler était un enfumage politique ?