in ,

Vaccination Européenne: La France se serait opposée à l’offre de 500 millions de doses du vaccin Pfizer pour favoriser Sanofi. En vain…

Selon deux médias allemands, la France aurait temporisé pour favoriser Sanofi dans l’Union européenne alors même que le vaccin de la société française ne sera pas prêt avant fin 2021.

C‘est une information à prendre avec des pincettes mais selon les très sérieux journaux allemands Der Spiegel et Die Zeit, l’Union européenne se serait vu offrir 500 millions (ainsi que 100 millions supplémentaires) de doses du vaccin de la société BioNTech, le partenaire allemand de la firme américaine Pfizer. Mais l’offre aurait été rejetée. En cause ? Un refus de la France selon les informations des deux médias allemands pour protéger à demi-mot sa société française Sanofi. Or, début décembre, cette dernière a annoncé que son vaccin contre le Covid-19 n’était pas au point et ne le serait certainement pas avant la fin de l’année 2021. 

Selon le Brussel Times, le gouvernement français se serait en plus opposé à cette nouvelle offre parce que la nature du contrat aurait été portée à plus de 800 millions de doses. Or, le vaccin de Pfizer et BioNTech a été évalué à douze euros environ, contre seulement 7,50 € pour celui de Sanofi. 

Written by Valeurs Actuelles

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Espionnage/Cybersécurité : en Israël, la firme NSO accusée de faire du “profit au détriment des droits de l’homme”

RECRUTEMENT: “délinquants, niveau collège, surpoids…”: l’effondrement des exigences des concours de la police inquiète