in , ,

Une collaboratrice de Florian Philippot appelle à la délation et à la dissolution du mouvement populaire de Christophe Chalençon

Une nouvelle tendance est née : Le patriogressisme !

Marina Do Santos (Conseillère Régionale Grand-Est) et son ami Floriant Philippot (haut fonctionnaire et homme politique français.) Source Twitter @Marinalaligue

Décidément, la délation est le phénomène à la mode actuellement. Après que le gouvernement ait appelé et encouragé à la délation des contestataires du pouvoir, de nouveaux délateurs viennent d’éclore.

Voilà qu’avec un Etat de plus en plus autoritaire, et une société de délation et de surveillance, des responsables politiques, par la voie d’un collectif citoyen, cherchent à réduire au silence toute manœuvre politique qui pourrait venir nuire à leurs propres intérêts.

Effectivement, la Ligue des Citoyens de France (mouvement piloté par Marina Dos Santos , élue régionale siégeant actuellement avec le groupe Les Patriotes de Florian Philippot), a publié ce 12 janvier une vidéo enregistrée par son porte-parole Vivien Gosset, dans laquelle ce dernier appelle à dénoncer massivement Christophe Chalençon (Président d’honneur d’Évolution Citoyenne) et à la dissolution du Gouvernement de Coalition Populaire dont il est le co-fondateur.

Vivien Gosset - Porte parole de la Ligue des Citoyens de France - Capture d'écran page facebook de la LCF

Le porte-parole de la Ligue des Citoyens de France, Vivien Gosset (dont la présidente Marina Do Santos est une collègue à Florian Philippot),ne se gène pas pour dénigrer l’action de la tête de liste d’Évolution Citoyenne lors des élections européennes 2019, mais l’accuse surtout frontalement de manipulation et de vouloir tuer des agents de forces de l’ordre.

Cette vive réaction intervient quelques jours après que Christophe Chalençon ait invité les énarques Asselineau, DupontAignan et Philippot, à prendre leurs responsabilités, en abandonnant leurs avantages pour rejoindre le peuple. Effectivement, Chalençon leurs reproche d’avoir fondé des micros-partis pour soigner leur égo et favoriser le jeu de la division.

De son côté, Marina Collin-Do Santos, présidente de la Ligue des Citoyens de France et Conseillère Régionale du Grand Est, dénonce dans son post facebook un “Mouvement Révolutionnaire”.

Contacté au sujet de ces accusations, Christophe Chalençon a déclaré :

“Je ne suis pas surpris par ces réactions. Ces gens ont peur, car ils appartiennent à la même caste politique. Celle qui en quelques décennies, a conduit notre grande nation à l’abîme. Ils savent parfaitement qu’avec le projet que nous portons, celui d’une véritable démocratie participative, ils feront partie du passé et perdront leurs avantages. […] Je souhaite seulement préciser à Madame la Conseillère régionale, ainsi qu’à Monsieur Philippot : que nous ne sommes pas un mouvement Révolutionnaire, mais un mouvement “Évolutionnaire”. Celui qui ouvrira bientôt une nouvelle ère aux citoyens, leur redonnant le pouvoir pour qu’ils puissent choisir leur destin. Bien évidemment, pour y parvenir, nous devons avant tout faire table rase de l’actuel appareil politique. C’est la mission que nous nous sommes promise avec mes compagnons et j’irai jusqu’au bout, quoi qu’il m’en coûte.” 

[VIDÉO]: Le Gouvernement de la Coalition Populaire fondé par Christophe Chalençon et David Schuler a publié une vidéo qui vise à décrédibiliser les accusations diffamatoires du porte-parole de la LCF

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Régionales Occitanie: La progressiste Delga en tête, le patriote Ménard en trouble-fête

Exaspération populaire: Les Corses reprennent du service!