in

Trump, Johnson, Netanyahou… Tous ont souhaité un “joyeux Noël” à leurs citoyens, sauf Macron…

Samedi 26 décembre au matin, le chef de l’Etat ne s’était exprimé ni sur son compte personnel ni sur celui de l’Élysée.

Emmanuel Macron. Photo © Olivier Hoslet/AP/SIPA

Il n’a plus aucun symptôme du Covid-19, c’est l’Elysée qui l’a annoncé le 24 décembre au soir. Emmanuel Macron a donc pu quitter la Lanterne où il était isolé depuis sept jours pour passer les fêtes de fin d’année dans le palais présidentiel. Mais cela n’a visiblement pas incité le chef de l’Etat à s’exprimer sur Noël et à souhaiter de joyeuses fêtes aux Français. Comme l’ont remarqué de nombreux observateurs sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron est un des seuls présidents parmi les grandes puissances à avoir dérogé à la règle. Ce samedi 26 décembre au matin, aucun message ne figurait ni sur le compte officiel de l’Elysée, ni sur le sien, autant sur Facebook que sur Twitter. 

Sur les réseaux, certains ont fait remarquer que peu importe sa croyance, de nombreuses personnalités (politiques ou non) l’avaient souhaité à leur manière. Parmi les grands chefs d’Etat, Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a souhaité « un joyeux Noël à tout le monde » ; le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, l’a fait également en disant « se réunir avec tous les Chrétiens du Canada à travers le monde », tandis que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a souhaité à son tour « un joyeux Noël à tous les Chrétiens du monde entier » et en particulier à ses compatriotes pour « leur soutien et leurs prières chaque jour ». Aux Etats-Unis, le président américain encore en fonction, Donald Trump, a posé en compagnie de sa femme Mélania, laissant un message de Noël à ses compatriotes. Tandis que Joe Biden a fait de même avec sa femme Jill, assis sur un canapé.

Source : VA

Written by Valeurs Actuelles

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Brexit : ce que va changer l’accord obtenu entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne

USA/Mystérieuse explosion de Nashville: “intentionnelle”, mais destinée à limiter les victimes.