in ,

Soutien à Navalny: Et si Robert Ménard s’était fait duper???

Des médias russes ont diffusé des images de la résidence encore largement en travaux et loin du luxe décrit par l’opposant, preuve d’une manipulation de l’équipe d’Alexeï Navalny.

 Alors que d’étranges manifestations anti-Poutine éclatèrent à travers la Russie en quelques jours, sous prétexte d’une mobilisation en faveur de la libération de l’agitateur Navalny (soutenu par les capitales occidentales et la nouvelle administration Biden…) Robert Ménard, avait déclaré sur les réseaux sociaux ce 23 janvier, apporter son soutien au candidat du camp des mondialistes.

“Courage aux démocrates Russes”. Ces quelques mots, accompagnés d’une capture d’écran sur les manifestations en Russie pro-Navalny, avaient été postés sur les comptes facebook et Twitter du maire de Béziers, Robert Ménard, quelques heures après des manifestations pro-Navalny. Les réactions de ses sympathisants ne s’étaient alors pas faits attendre, déplorant un manque de connaissance géopolitique ou pire, un retournement de veste.

Soutenu par les globaliste, Navalny cherche t'il a provoquer une insurrection pour s’emparer du pouvoir?

 Soutenu par les europhiles, l’opposant incarcéré Alexeï Navalny, dont les partisans ont appelé à de nouvelles manifestations à travers le pays ce dimanche, accuse le président russe, Vladimir Poutine, d’être le propriétaire d’une somptueuse résidence. 

 Ce lundi 25 janvier, Vladimir Poutine a démenti, posséder un palais sur les rives de la mer Noire, comme l’en accusent Alexeï Navalny et son équipe dans une vidéo vue plus de 86 millions de fois sur YouTube.
 

“Je n’ai pas vu ce film, faute de temps. Rien de ce qui est montré dedans, comme étant mes biens ne m’appartient à moi ou à mes proches », a affirmé le chef de l’État russe lors d’une rencontre télévisée avec des étudiants russes au sujet de ce film.”

Cette déclaration du président russe intervient deux jours après des manifestations nationales d’une échelle inédite organisées pour demander la libération d’Alexeï Navalny.

Ces manifestations ont réuni plus de 20 000 personnes à Moscou, un record en plusieurs années pour une action non autorisée, mais ont aussi provoqué une mobilisation massive dans plus de 100 villes de province russes, habituellement moins promptes à se mobiliser.

Une vidéo qui met à mal la version de Navalny

Si Robert Ménard est un homme politique, dont le pragmatisme n’est plus a démontrer, il appréciera probablement ce débunkage d’une opération de diffamation honteuse et basse ! 

Pour le moment pas de suite judiciaire à ce sujet, nous pensons que le Président Poutine, en fin stratège, évite d’accentuer le prisme médiatique sur un soi disant martyr de la cause démocrate qui n’est en fait que le torchon des progressistes.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

“Incorruptible”, le pouvoir tente une procédure pour étouffer le média indépendant “France Soir” devenu trop gênant.

Julien Lovato : “C’est un massacre économique et social sans précédent qui se dessine”