in

Pression islamiste: Des curés de villages pétrifiés après des lettres de menaces en arabe mentionnant « Allah akbar »

Sept religieux ont dû être placés sous protection policière dans le Vaucluse.

Alors qu’Emmanuel Macron prône pour que l’arabe soit parlé en France, sept prêtres africains du Vaucluse, ont reçus des menaces de morts en arabe signées “Allah Akbar”. Les intimidations sont prises très au sérieux par les autorités, qui ont placé les lieux de cultes sous protection policière.

Alors que le pays est toujours sous “vigilance Attentat”, sept prêtres africains dont les paroisses se trouvent dans le Vaucluse ont été menacés, selon Le Dauphiné qui a révélé l’information. Les lettres, notamment rédigées en arabe, contenaient l’expression « Allah akbar ».

“ Je me réveille un beau matin et des paroissiens, des habitants du village, m’apprennent que l’office est menacé ”, s’inquiète Roger Rossin, le maire de Cairanne – une petite commune de 1000 habitants située au nord-est d’Orange dans le Vaucluse (84) – qui a alors décidé d’instaurer un dispositif policier pour sécuriser l’église. “ Je ne le reconnais plus, mon curé. Il était très volubile, et maintenant, il est comme pétrifié ”, ajoute le maire du village.

Selon les journalistes du Dauphiné, une enquête a été ouverte et la présence policière a été renforcée aux abords des lieux de cultes dont les curés ont été menacés.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Sous ombre médiatique, la macronie fait passer 3 décrets pour ficher les français selon leurs opinions, leurs religions, leurs pratiques sexuelles et leurs loisirs.

Une directrice d’école de Pennsylvanie licenciée pour avoir publiée qu’elle voterait pour une pomme de terre plutôt que Joe Biden