in , ,

Pédocrimminalité: Le Préfet d’Île-de-France et le directeur de Sciences Po impliqués dans l’affaire Duhamel

[Info Marianne] Nouveau tremblement de terre en perspective dans l’affaire Olivier Duhamel…

Marc Guillaume (à gauche) et Frédéric Mion (à droite)

Marc Guillaume, l’ancien secrétaire général du gouvernement, a admis avoir été informé à deux reprises du cas Olivier Duhamel. D’abord en 2018, laconiquement, via le directeur de Sciences Po, puis en 2019, au club Le Siècle. Mais devant le démenti de Duhamel, rien n’a bougé…

Également en cause dans cette affaire : Frédéric Mion, le directeur de Sciences Po. Selon les informations de Marianne, Marc Guillaume a admis début février devant les enquêteurs de l’inspection de l’Éducation nationale que Frédéric Mion était bien venu le voir pour évoquer le secret d’Olivier Duhamel.

Or à ce jour, Frédéric Mion n’a jamais admis publiquement avoir alerté Marc Guillaume à l’époque. Il l’a même nié au sein de Sciences Po. Pis, au lendemain de la révélation de l’affaire Duhamel début janvier, il aurait appelé Aurélie Filippetti à deux reprises, la première fois pour lui dire : “Il ne faut pas qu’on puisse penser qu’on savait”. La seconde fois pour lui demander « de ne pas confirmer que Marc Guillaume était au courant »…

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

“Celui qui va lui fermer les yeux à jamais, signera son entrée au Panthéon”: Christophe Chalençon auditionné par les services de police.

“Qu’on nous laisse soigner les gens” Le Coup de gueule d’un médecin généraliste de La Rochelle