in ,

Pédocriminalité : “Il faut briser l’omerta”, Maxime de l’association Wanted Pedo

L’association Wanted Pedo enquête depuis 2014 sur les réseaux pédocriminels en France. Nous avons interviewé son fondateur qui dénonce l’omerta systématique dans les médias.

Maxime nous explique d’après le travail de son association comment les réseaux fonctionnent et comment les manipulations judiciaires et politiques s’opèrent autour des affaires emblématiques comme l’affaire d’Outreau. Il déclare notamment que le FBI estime à 4 millions de sites pédophiles sur internet dans le monde. Que la France est la deuxième consommatrice d’images pédopornographiques en Europe derrière l’Allemagne, et la quatrième dans le monde. Que 11% des sites pédopornographiques sont hébergés sur des sites français, faisant de la France « une plaque tournante » de ce genre d’images sur internet. « Si on est la plaque tournante de la pédopornographie sur internet, c’est aussi qu’il y a des réseaux pour faire ces films, ou énormément de pédophiles qui tournent des images pour mettre ces enfants en pâture. »

Written by Nexus magazine

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Éric Verhaeghe décortique le projet du Grand Reset

Conflits d’intérêts: L’enquêtrice de l’OMS qui a écarté la piste du virus échappé du labo de Wuhan est aussi conseillère du PCC