in ,

Nucléaire: Pour l’administration Biden la question de l’Iran est gravement “préoccupante”. Bientôt une guerre ?

L’administration Biden envisagerait également de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord ainsi que d’autres actions possibles contre la Russie

“Le programme d’enrichissement d’uranium en cours de l’IRAN est une cause de grave préoccupation pour la communauté internationale, la République islamique allant dans le sens de la construction d’une bombe nucléaire”, a averti un expert de l’administration Biden.

L’administration Biden envisagerait de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord ainsi que d’autres actions possibles contre la Russie, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré dans une interview télévisée avec NBC News aujourd’hui, que l’Iran n’est qu’à quelques semaines de la bombe nucléaire.

Hooman Mirghasemi, journaliste et analyste à Iran International TV, a déclaré que Téhéran avait l’ambition de lancer une attaque contre Israël – bien que ce ne soit pas le bon moment, non seulement à cause de l’élection du président Joe Biden , mais aussi parce que l’état alarmant de l’économie iranienne avait le potentiel de déclencher des troubles civils internes majeurs. Le journaliste Mirghasemi s’exprimait après qu’un compte Twitter associé au guide suprême l’ ayatollah Khamenei a été définitivement interdit après avoir partagé une photo montrant l’ancien président américain vaincu Donald Trump jouant au golf à l’ombre d’un drone, avec un message d’accompagnement mettant en garde contre une vengeance imminente.

Le message fait référence à l’assassinat par drone américain du commandant militaire iranien Qassem Soleimani en janvier 2020, et a également été probablement motivé par le meurtre du scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh en novembre 2020, pour lequel l’Iran blâme Israël.

Les relations entre l’Iran et l’Occident se détériorent régulièrement depuis la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l’accord JPOCA visant à empêcher l’Iran de développer des armes nucléaires, invoquant des violations présumées. Mirghasemi a également déclaré à  Express.co.uk que “l’Iran enrichit actuellement jusqu’à 20% d’uranium.”

“Le climat actuel est un sujet de grave préoccupation pour les autres membres du JCPOA, car l’uranium métal peut être utilisé dans le cœur d’une bombe nucléaire. C’est la direction vers laquelle l’Iran se dirige, mais nous devons également prendre en considération l’économie en difficulté de l’Iran.

Mirghasemi a expliqué: «Si rien n’est fait très bientôt, l’Iran risque de faire face à des troubles intérieurs beaucoup plus graves.

En Iran, le ministère de la Défense et l’Agence spatiale ont lancé un nouveau lanceur de satellites SLV nommé Zuljanah . Le Zuljanah a été conçu pour transporter des satellites pesant jusqu’à 220 kg sur une orbite de 500 km.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Plusieurs personnes armées et cagoulées se sont introduites dans un lycée à Nancy

“Le Sars-CoV-2 serait un dérivé de laboratoire”, selon le PDG d’Atossa Therapeutics